Une femme tenant un smartphone sur une peinture de 1850 !


Une peinture datant des années 1850 semble montrer une femme en train de regarder un smartphone. Cette œuvre a suscité bon nombres de théories suggérant qu'il pourrait d'une preuve de l'existence des voyages temporels.

Cette peinture nous montre une scène qui nous est étrangement familière. Sur celle-ci, on peut voir une jeune adolescente en train d'envoyer un texto ou de consulter les réseaux sociaux, tout en marchant, avec insouciance, sur un chemin. Cette scène, très courante de nos jours, a, toutefois, été peinte entre 1850 et 1860 !

Cette œuvre a été peinte par l'artiste autrichien Ferdinand Georg Waldmüller, et s'intitule « The Expected One ». Elle décrit un jeune homme qui attend sur un chemin de campagne tenant une fleur dans ses mains. Au loin, une fille approche alors que toute son attention est portée par un petit objet rectangulaire qu'elle tient précautionneusement entre ses mains.

C'est Peter Russell, un fonctionnaire de l’État à la retraite, qui a dévoilé cette histoire, en réponse à une photo similaire affichée, et a indiqué qu'il pouvait s'agir d'une preuve de la véracité des voyages temporels.

Il s'est expliqué à Motherboard :

« Ce qui me frappe le plus, c'est à quel point une révolution technologique a changé notre interprétation de cette peinture et, d'une certaine manière, l'a retiré de tout son contexte. »

« Ce qui change c'est qu'en 1850 ou 1860, chaque spectateur aurait identifié l'objet pour lequel la jeune fille semble être absorbée comme un livre de cantiques ou de prières. »

« Aujourd'hui, personne ne pourrait manquer de voir la ressemblance avec la scène d'une adolescente absorbée par la consultationdes réseaux sociaux sur son smartphone. »

En réalité, la jeune fille tiendrait simplement un livre de prières tout en marchant alors que son admirateur secret l'attend.

L'expert en art Gerald Weinpolter a déclaré :

« La fille de cette peinture de Waldmüller ne joue pas avec son nouvel iPhone X, mais elle sort de l'église avec un petit livre de prières dans les mains. »

Ces dernières années, des internautes ont trouvé de nombreuses étrangetés et d'anomalies dans des peintures ancestrales alimentant grandement les théories du complot les plus étonnantes.

Une peinture, peinte il y a environ 350 ans, nous montrerait ce qui ressemble à un iPhone. Le patron d'Apple, Tim Cook, avait déclaré qu'il s'agissait d'une « preuve ». Une autre, baptisée La Glorification de l'Eucharistie prouverait que Jésus a peut être voyagé dans le temps.


Source

www.express.co.uk

Mystère - 14/11/2017 - Wakonda - CC-BY-NC


Publicité