Un mégaséisme pourrait frapper la Terre en février


Un spécialiste des tremblements de terre affirme qu’un méga séisme pourrait violemment secouer notre planète au cours de ces prochaines semaines.

L’alignement des planètes, qui commence le jour de la Saint-Valentin, a mis certains scientifiques en état d’alerte. Ces derniers sont persuadés qu’un énorme tremblement de terre, aussi appelé « mégaséisme » est sur le point de se produire. On dit qu'Uranus, Mars, Vénus et le soleil vont littéralement tirer la Terre. En se combinant, ces astres vont déclencher un tremblement de terre énorme. Les planètes agiront comme « un bras de fer gravitationnel » sur tout notre système solaire et tireront de tous les côtés sur les plaques tectoniques de la Terre.

Cette prévision a été faite par le site Internet New Age, Ditrianum, spécialisé dans la prévision des séismes. Il est dirigé par le chercheur Frank Hoogerbeets. Ce dernier a déclaré : « La géométrie lunaire critique qui se produira tard le 10 [février] et tôtle 11 pourraient potentiellement déclencher une activité sismique plus importante, éventuellement dans la plage de magnitude 6 en moyenne, peut-être même plus élevée. »

« Dans l’ensemble, la deuxième quinzaine de février, débutant vers le 14, sera très critique avec un séisme de méga poussée qui se produira entre le 20 et le 28. »

M. Hoogerbeets omet d'indiquer où le « séisme » pourrait frapper, mais s'il devait s'agir d'un « méga-impact », il serait sûrement dévastateur pour au moins un pays, et pourrait avoir des conséquences dramatiques pour le monde entier.

Le chercheur hollandais a déclaré qu'il était parvenu à sa conclusion en utilisant son indice de géométrie du système solaire (« Solar System Geometry Index » ou SSGI), qui « est le calcul d'un jeu de données pour une période donnée de valeurs attribuées à des positions géométriques spécifiques des planètes, la Lune et le Soleil ».

Il a déclaré : « Après trois années d'observations, il est devenu évident que certaines géométries planétaires du système solaire ont clairement tendance à causer une augmentation sismique, alors que pour d'autres ce n’est pas le cas. »

Mais des experts ont toujours réfutés les affirmations de M. Hoogerbeets, affirmant qu’il était impossible de prédire les séismes.

John Bellini, géophysicien à la US Geological Survey (USGS), a déclaré : « Nous ne pouvons ni prédire ni prévoir les séismes. »

« Parfois, avant un grand tremblement de terre, vous aurez un choc préliminaire ou deux, mais nous ne savons pas qu'ils se produiront avant que le grand ne se produise effectivement»


Source

www.express.co.uk

Science - 11/02/2019 - Wakonda - CC-BY


Publicité