Une étrange pieuvre humanoïde observée dans l’Ohio


Partout dans le monde, des créatures mystérieuses, dont la nature va au-delà de notre compréhension, ont été observées. Ce sont des affaires dont personne n’est parvenu à trouver de réponse rationnelle et scientifique.

Un cas très étrange nous vient de l’État américain de l’Ohio. Pendant une brève période, il y a eu une série d'observations d'une sorte d'humanoïde pieuvre. Cette créature surprenante demeure une grande énigme et quiconque a tenté d’expliquer ce qui c’est passé a malheureusement échoué.

Au cours de l'hiver 1959, un visiteur très étrange venant d'un endroit mystérieux aurait fait son apparition près de la ville de New Richmond, dans l’État de l'Ohio, aux États-Unis. En janvier de la même année, la police a reçu un rapport d'un homme paniqué qui marchait le long de la rivière Ohio. Il avait déclaré avoir aperçu une sorte de pieuvre émerger de cette eau trouble. Cette chose, selon lui, était indescriptible et ne relevait absolument pas de cette réalité et n’était peut-être même pas d’origine terrestre. Il n'y avait pas d'autres détails et il s'agissait simplement d'un rapport anonyme et anormal, ce qui poussèrent les autorités à l’ignorer. Toutefois, bientôt d'autres rapports faisant état de quelque chose de très étrange dans la région ont commencé à arriver, tous avaient été déposés dans le même laps de temps.

Le deuxième appel, reçu par la police, émanait d'un chauffeur de camion qui se rendait à Cincinnati. C’est dans ces conditions qu’il a vécu une rencontre assez surréaliste à Little Miami River à peu près à la même heure que le premier récit. Le chauffeur a également affirmé que la créature était « indescriptible ». Il avait déclaré : « Je n'ai jamais rien vu de pareil auparavant. » La police avait été appelée et s’était rendue dans les parages mais n'a pu trouver rien d'extraordinaire. Cela commençait à ressembler à une sorte de canular. Seulement, les appels avaient tous deux été passés par des personnes distinctes dans deux zones différentes le même soir. Néanmoins, l'affaire avait commencé à prendre de l'ampleur lorsque le journal Cincinnati Post & Times-Star avait publié un article à ce sujet intitulé «  What Is It? ‘Monster’ Churns Up the Ohio ». Davantage de rapports arrivèrent. Étrangement, cette nuit-là, tous les lampadaires le long de Kellogg Ave. s’étaient spontanément et mystérieusement étaient, sans raison apparente. Un article de journal avait décrit la situation dans son ensemble :

« Les observations du ‘monstre’ à différents endroits ont été signalées vendredi à la police de Cincinnati, dans les comtés de New Richmond, Clermont et Hamilton. Les officiers du comté de Hamilton ont passé deux heures à chasser les fantômes le long des rivières Ohio et Little Miami. Les lumières de la rue se sont éteintes à peu près au même moment dans certaines parties de l’est de Cincinnati, ce qui a accentué le sentiment d’hostilité. Mais la Cincinnati Gas and Electric Co. a déclaré qu'il s'agissait d'une panne d'électricité causée par des vents violents. »

C'est peut-être le cas, mais la police a affirmé que les lumières se trouvaient sur deux circuits électriques différents, ce qui indiquait qu’il était peu probable que cela ait été causé par le vent. Il n'y avait pas non plus de poteaux électrique qui s’étaient cassés dans la région, ce qui rendait encore cette coupure de courant encore plus inexplicable. Les vents forts n’étaient donc vraisemblablement pas derrière cette observation étrange évoquée par un témoin non identifié qui aurait aussi vu la bête le soir même alors qu’il traversait la rivière Licking. En traversant un pont au-dessus de l'eau, il a raconté qu'une horrible et énorme bête avait sauté hors de l'eau pour se retrouver sur la route devant lui. Il l'avait donc très bien vu. L'homme expliquait :

« C'était grand, ce n’était pas un chien ni un chat. Il a sauté devant ma voiture et, sur ses deux jambes, il était plus grand que la voiture. Quand j'ai regardé dans mon rétroviseur, j’ai remarqué qu’il se déplaçait le long du rail du pont. C'était trois ou quatre fois plus gros qu'un homme et beaucoup plus volumineux. J'ai un œil et un esprit suffisamment aiguisée pour me rendre compte des dimensions et je sais qu’il était énorme. »

À ce stade, il était encore difficile de savoir exactement à quoi ressemblait cette monstruosité. C’est une femme du Kentucky qui en donna une description étonnante. Celle-ci affirmait l'avoir vue dans un ruisseau près de la rivière Ohio, à la station de pompage de Fort Thomas. Elle indiqua que cette créature était « comme une pieuvre. »

Peu de temps après, une autre femme appela les autorités, affirmant qu'elle l'avait vu recroquevillé au bord de la rivière Ohio et en donna une description remarquablement détaillée, en disant : « C'était un étrange créature grisâtre avec une poitrine disproportionnée, de vilaines tentacules et des rouleaux de graisse qui coulait horizontalement sur sa tête chauve. »

Pendant ce temps, les témoignages persistants et assez sensationnels plongeaient la région dans une sorte d'hystérie collective, des rumeurs murmurant qu'il s'agissait du début d'une invasion extraterrestre. Certains affirmaient que des groupes d'hommes armés erraient sur le front de mer à la recherche de la créature. Beaucoup de théories ont circulé sur ce que cela pourrait être, allant du fait qu'il s'agissait d'un extraterrestre ou d'un monstre mystérieux non découvert à un morceau de bois flottant sur la rivière. Seulement, les témoins étaient sûrs d'avoir vu quelque chose d'étrange au-delà de toute explication rationnelle. Au moins cinq personnes, qui ne se connaissaient pas, auraient déclaré avoir vu la mystérieuse bête pieuvre à peu près au même moment. Alors que de nombreuses hypothèses émergeaient, les observations s’estompèrent soudainement et beaucoup finirent par oublier ce qui c’était passé, comme si le monstre était retourné d'où il venait. Un article de journal résumait cela :

« Qu’est-ce que cinq (ou peut-être six) témoins apparemment sans aucun lien ont vus aux premières heures du matin à la veille de cet hiver glacial ? D'où vient cette chose ? Et peut-être le plus intriguant, pourquoi n’a-t-elle jamais été vue auparavant ou depuis ? »

Pourquoi, en effet. Il semblerait que tout cela aurait pu tomber à jamais dans l’oubli si l'enquêteur paranormal Dennis Pilchis n’avait pas découvert des rapports avant de les publier dans son livre sur les Bigfoots publié en 1978 et intitulé : Tales of Unexplained Creatures.

Ces rapports sont à peu près tout ce que nous disposons sur cette affaire, et nous nous retrouvons avec un cas déroutant qui ne semble pas avoir de réponse claire.

Qu’ont vu tous ces gens ? Était-ce un extraterrestre ? Était-ce une sorte de cryptide amphibie ? Est-ce que cela aurait pu être une sorte d'intrus inter-dimensionnel qui a réussi à pénétrer dans notre réalité pendant un certain temps avant de se retirer progressivement ? Ou était-ce simplement une imagination débordante et des morceaux de bois qui flottaient ? Si c’était une sorte d’entité étrange, d’où venait-elle et où est-elle allée ? Ce cas étrange, baptisé l’ « Indescribable Octoman », reste l'une des affaires paranormales qui a le plus longuement dérouté les experts. Personne n’a pu l’expliquer. On ne sait pas non plus pourquoi la créature a disparu si soudainement, comme si elle s’était littéralement évaporée.

Photo : Image du film Octaman sorti en 1971 et réalisé par Harry Essex


Source

mysteriousuniverse.org

Cryptozoologie - 14/03/2019 - Wakonda - CC-BY-NC


Publicité