Le mystère des terrifiants Hommes en Noir


Les descriptions faites par les témoins des Hommes en Noir (ou Men in Black) sont souvent similaires. Peter Rojcewicz, un professeur de l’enseignement supérieur hautement respecté, a rencontré l’un de ces mystérieux êtres. Cette rencontre inhabituelle a changé sa vie. Que pourraient être ces personnes ?

Les visites de ces êtres mystérieux connus sous le nom de Men in Black ou MIB remontent au moins aux années 1950 lorsque Albert K. Bender aurait vu un OVNI à Bridgeport, dans le Connecticut. Il a été terrifié lorsque trois MIB se sont arrêtés pour venir le voir. Depuis lors, d'autres témoins ont documenté leurs rencontres.

Les descriptions des Hommes en Noir

Ce sont des êtres mystérieux qui harcèlent, interrogent et menacent les chercheurs qui s’intéressent de trop près aux OVNI ainsi que les témoins. Parmi les principales caractéristiques des Hommes en Noir, on retrouve :

  • Ils portent des costumes noirs neufs sur mesure, des chemises blanches et des cravates noires.
  • Ils ont le teint sombre, presque de type oriental, avec des traits du visage inexpressifs, une peau lisse et sans poils. Ils ont des épaules exceptionnellement larges et une taille étroite. Leurs cheveux sont parfaitement coiffés, noirs et brillants.
  • Ils parlent solennellement, de manière presque robotique et monotone.
  • Ils se déplacent habituellement par groupe de trois, les faisant ressembler à des triplés. Ils marchent de manière rigide avec une certaine raideur dans leurs déplacements. Parfois, ils portent des mallettes.
  • Ils conduisent de grandes voitures noires coûteuses pouvant comporter des logos ou des insignes étranges
  • Ils semblent savoir des choses sur les témoins ayant vu des ovnis alors que ces derniers avaient pourtant gardé secret. En outre, ils semblent pouvoir faire d'autres choses surhumaines, comme se matérialiser ou se dématérialiser.

La rencontre de Peter Rojcewicz

Selon Peter, professeur de sciences humaines et de folklore, il y a eu des centaines, voire des milliers, de rencontres avec ces Hommes en Noir au cours des siècles. Il pense qu’ils font partie de l’extraordinaire continuum des rencontres, tout comme les fées, les extraterrestres, les monstres, les ovnis et autres.

Peter a vécu une telle expérience en 1980, bien qu’il n’ait jamais vu un OVNI ou un extraterrestre. Il était à la bibliothèque de l’Université de Pennsylvanie, en train de lire un livre sur les OVNIS suggéré par un collègue quand il a remarqué un étrange homme portant un pantalon et des chaussures noirs.

Quand il a levé les yeux, il a vu un homme maigre, grand et pâle, vêtu d'un costume noir, d'une cravate et d'une chemise blanche, mesurant environ 6"1" (environ 1m80) de haut et pesant environ 140 livres. À l'époque, Peter ne savait rien des Hommes en Noir.

L’homme s'est assis et lui a demandé ce qu'il faisait. Peter a dit qu'il lisait un livre au sujet des soucoupes volantes. Peter en avait-il déjà vu une ? Non. A-t-il cru qu'ils existaient ? Il ne savait pas grand chose à leur sujet et n’était pas sûr s’il cela le passionnait vraiment.

Le MIB lui a crié que toutes ces choses étaient bien réelles et qu’elles constituaient la chose la plus importante de ce siècle. Ensuite, l'inconnu s'est levé et a dit à Peter de continuer à poursuivre ses recherches sur ce sujet avant de partir.

Trois théories à propos des Hommes en Noir

Quelle que soit l’origine du MIB, ils suscitent la peur chez les gens après qu’ils les aient rencontré. La vie de nombreux témoins a définitivement changé ; certains pour le mieux ; d'autres, pour le pire. Voici quelques théories :

  1. Ce sont des extraterrestres, des androïdes envoyés pour faire taire les témoins et les chercheurs sur les ovnis. Ceci est corroboré par les témoignages qui affirment que ces Hommes ont un comportement semblable à celui d’un robot ou d’un androïde.
  2. Les MIB sont des employés d'un organisme gouvernemental secret ou d'une branche inconnue d'un service de renseignement. C'est la spéculation privilégiée de ceux qui se passionnent pour les théories du complot. Elle suppose que les gouvernements sont conscients de l'existence des ovnis.
  3. Les MIB sont le fruit de l’imagination ou sont des hallucinations des témoins. Il existe de nombreux cas bien documentés provenant de plusieurs témoins. Il est donc hautement douteux que toutes ces personnes aient souffert d’un type d’hallucination de masse.

 


Source

anomalien.com

Extraterrestre - 11/09/2019 - Wakonda - CC-BY

Publicité

Bender - FuturamaCommentaire