Les mystères autour du projet HAARP


Officiellement le projet HAARP est une installation de pointe utilisée pour étudier les propriétés et le comportement de l'ionosphère.

L’ionosphère, couche de l’atmosphère terrestre qui permet de « courber » les signaux radio autour de la planète, est créée par l’interaction de la haute atmosphère et du rayonnement solaire.

Le HAARP a été construit au début des années 1990 et quelques années plus tard, des questions se posaient sur son véritable objectif. Le Parlement européen a examiné le HAARP en 1998 et a conclu qu'il devrait être fermé jusqu'à ce que ses effets puissent être pleinement évalués.

Ils ont également exprimé leur regret que le gouvernement américain ait refusé d'envoyer un représentant pour discuter de ce projet mystérieux.

Le véritable objectif de HAARP a longtemps fait l’objet de spéculations. Il a été vu comme un dispositif de contrôle météorologique, une arme et même un portail vers une dimension extraterrestre.

Les théoriciens du complot ont suggéré que les 180 pylônes d'antenne que composent HAARP pouvaient être utilisés pour envoyer des ondes radio extrêmement puissantes rebondissant sur l'ionosphère et dans le sous-sol, créant ainsi un radar pénétrant dans le sol capable de cartographier les bunkers les plus profonds de l'ennemi.

Le scientifique Nick Begich, actif dans la campagne contre le HAARP, décrit HAARP comme étant une « technologie de radiofréquence super puissante qui soulève des zones de l'ionosphère [couche supérieure de l'atmosphère] en focalisant un faisceau et en chauffant ces zones. Les ondes électromagnétiques rebondissent ensuite sur la Terre et pénètrent dans tout ce qui est vivant ou mort. »

Il a affirmé que les installations du HAARP pourraient être utilisées pour déclencher des tremblements de terre et transformer la haute atmosphère en une lentille géante de sorte que « le ciel semble littéralement brûler ».

Selon le Dr Rosalie Bertell, le HAARP fait « partie d’un système d’armement intégré pouvant avoir des conséquences environnementales dévastatrices ».

« C’est un appareil de chauffage gigantesque pouvant causer des perturbations majeures dans l'ionosphère, créant non seulement des trous, mais également de longues incisions dans la couche protectrice qui empêche le rayonnement mortel de bombarder notre planète. »

Mais selon le théoricien du complot Merlin-TM, la vérité sur le HAARP est encore plus étrange et même plus incroyable que ne le prétendent les scientifiques : « Lorsqu'elles sont adaptées à des fréquences spécifiques, les antennes à balayage électronique agissent comme une fenêtre ou un portail permettant aux extraterrestres néfastes d'entrer dans cette dimension. »

« Lorsque les caméras de sécurité sont déconnectées, le portail est probablement activé. »

« Lorsque la chaleur focalisée stimule artificiellement l'ionosphère, elle crée un trou de ver très instable, qui peut avoir des effets secondaires dévastateurs, tels que des accidents d'avion et l’ouverture de portails sous la forme de spirale. »

« Dans certaines conditions atmosphériques extrêmes, une combustion humaine spontanée peut se produire, ainsi qu'une dématérialisation aléatoire. »

Merlin signale que des ‘ondulations notables’ créées dans le ciel au-dessus de l’installation sont visibles dans les captures d’écran de la webcam désormais arrêtée de HAARP.

HAARP est, selon son site Internet, une passerelle vers un autre monde.

Le brevet original de 1987 du Dr Bernard Eastland pour le HAARP contient, de manière prévisible, aucune mention de voyage interdimensionnel. Cependant, il explique en détail comment son réseau d'antennes prévu pourrait être utilisé pour perturber les communications à une échelle large, voire mondiale.

Le véritable pouvoir de HAARP n’est pas clair et la plupart des théories du complot devraient être interprétées prudemment. Même si sa portée se limite à l’ensemble des caractéristiques décrites dans le document de Eastland, il s’agit d’une installation extrêmement puissante …


Source

www.dailystar.co.uk

Conspiration - 07/10/2019 - Wakonda - CC-BY

Publicité

Bender - FuturamaCommentaire