Une ancienne créature mythologique liée au démon de Dover


Depuis la nuit des temps, des peuples autochtones du Canada parlent de mystérieuses créatures. Bien que ces dernières sont considérées comme faisant parties du folklore local, elles pourraient, selon certains, être liées à l’une des plus étranges séries d'observations humanoïdes jamais enregistrées.

Parmi les nombreux mythes et légendes du peuple Cris, qui vit dans l'est du Canada, certains sont particulièrement intrigants, notamment ceux concernant des créatures connues sous le nom de Mannegishi. Ces êtres sont traditionnellement décrits comme de petits humanoïdes recouverts d'une peau grise et rugueuse, ne mesurant pas plus de 3 ou 4 pieds de hauteur. Leurs bras sont extrêmement longs et minces. Ils ont 12 doigts à leurs mains, et de grandes têtes bulbeuses avec de grands yeux brillants, sans poils et sans nez discernable. Bien que toujours nus, ils ne présentent aucun organe sexuel, ce qui les rend plutôt androgynes. On dit que les Mannegishi sont des farceurs malicieux qui ont tendance à faire des blagues aux humains. Bien que ce soit un plaisir typiquement inoffensif, on raconte aussi qu'ils ont l'habitude perfide de se cacher dans les rochers au bord de la rivière pour faire chavirer des canots. À première vue, il semble que ces entités ne sont que des constructions purement mythiques. Cependant, les Cris les ont toujours considérées non comme des esprits ou comme des êtres magiques, mais plutôt comme des êtres réels et vivant dans cette région du Canada. Il se pourrait que ce peuple ait raison. En effet, des créatures très étranges, qui ressemblent aux descriptions données du Mannegishi, ont été observées ces dernières années. Dans les cercles des passionnés de cryptozoologie, il est dit que ces créatures pourraient être plus que de vieilles légendes autochtones.

De loin, les observations les plus liées à la légende du Mannegishi se sont déroulées sur une période de plusieurs jours en avril 1977 dans les environs de Dover, dans le Massachusetts. La série d'observations a débuté le 21 avril 1977, avec le premier et peut-être le plus connu des récits de ce qui allait devenir le « démon de Dover ». Ce soir-là, trois adolescents du nom de Bill Bartlett, Mike Mazzocca et Andy Brodie conduisaient sur une rue sombre appelée Farm Street vers 22 h 30, lorsque Bartlett a remarqué un mouvement au-dessus d’un mur de pierre. Au début, il n'y pensait pas beaucoup, il se disait que c’était juste un chat ou un autre animal, mais quand il jeta un coup d’œil dans sa direction et que la lueur des phares l’illuminait plus complètement, il put bientôt voir que c’était autre chose.

Bartlett affirmait avoir vu une forme humanoïde sans poil, accroupie, avec une tête ovale surdimensionnée et d’énormes yeux dépourvus de paupières, de couleur orange vif et brillants comme du verre. Ses bras étaient décrits comme incroyablement longs, fins, dotés de longs doigts et d'un « corps en forme de bébé ». Sa peau était de couleur rosâtre et sa texture « ressemblait à du papier de verre mouillé ». Cette créature étrange le fixa avant de se faufiler dans la nuit sans bruit. Quand Bartlett, effrayé et décontenancé, en informa ses amis, il s'avéra qu'ils ne l'avaient pas vu et ils retournèrent chercher l'étrange créature, mais elle avait disparu. Bartlett dessinera plus tard la créature qu'il avait vue et ce dessin est devenu peut-être l'image la plus emblématique du démon de Dover.

Bartlett ne jurait que par son récit, et il semblerait qu’il ne mentait pas car ce soir-là même, un témoin sans aucun lien apparent aurait observé ce qui semble avoir été la même créature. À 00 h 30, à peine deux heures après l'observation de Bartlett, John Baxter, âgé de 15 ans, marchait le long de la route de Miller pour rentrer chez lui depuis la maison de sa petite amie. Il remarqua alors un petit personnage qui marchait vers lui. Baxter l'aurait appelé, pensant que c'était une personne, peut-être un garçon qui habitait à proximité, mais il n'eut pas de réponse en retour. À l'approche, Baxter s'aperçut que la silhouette avait quelque chose de bizarre, car elle mesurait seulement 3 pieds de haut et semblait avoir de longs bras et des jambes inhumaines et terriblement maigres. Il accéléra le pas pour mieux la voir, et c'est à ce moment-là que la créature sauta de la route pour courir sur des rochers avec une vitesse incroyable, où elle se pencha contre un arbre pour le regarder. Le témoin décrivit cette créature comme ayant une grosse tête ovale, deux yeux en forme de soucoupe et un corps qui ressemblait à celui d'un singe maigre. Craignant que la créature ne soit dangereuse, Baxter quitta la zone aussi vite que possible. Lui aussi dessina ce qu’il avait vu, et cela ressemblait étonnamment à la propre représentation réalisée par Bartlett.

Le lendemain soir, l'étrange entité fut de nouveau observée. Will Taintor et Abby Brabham parcouraient l’avenue Springdale en direction de la maison de Brabham tard dans la nuit. La voiture roula sans encombre jusqu’à ce que, à la lumière des phares, Brabham vit une créature humanoïde maigre et sans poils, qui lui rappelait un singe se tenant à quatre pattes, avec une grosse tête et des yeux brillants et verts. Elle n’avait pas d’oreilles, ni de nez ou de bouche apparents. L'observation fut très brève, mais Brabham était sûre qu'il ne s'agissait pas d'un animal connu et son propre croquis ressembla étrangement à celui des autres témoins.

À l'époque, ces témoignages surréalistes ont intéressé la presse, ce qui généra une légère panique dans la région. Bien que certains aient pensé que c'était un canular, aucun des témoins ne se connaissait et n'avait entendu parler de l'un ou l'autre. Ils avaient observé cette créatures à des moments et à des endroits différents. En outre, tous ont à peu près dessiné la même chose. La célèbre cryptozoologue Loren Coleman a longuement interrogé les témoins. C’est elle qui a baptisé la créature « le Démon de Dover ». Elle a déclaré qu'elle était convaincue qu'ils disaient la vérité, ou du moins, qu’ils pensaient que ce qu’ils avaient vu était réel. Bien que les observations subséquentes soient rares, il y a eu d'autres récits de ce qui semble être peut-être la même chose. En 2004, un témoin du nom de Evan Walsh, originaire de Dover dans le Massachusetts, affirma qu’il rentrait chez lui à la maison vers 23 heures, quand il fit une étrange rencontre. Il raconte :

« Alors que je tournai sur Woodland Rd. Depuis la route 16, j'ai été choqué et surpris par 3 corbeaux noirs qui ont volé juste devant mon pare-brise. C’était assez étrange pour 11h00 du soir. Je me suis repris et j’ai continué à route. J'ai repris la route qui menait à Bridge St. à Sherborn pour me rendre sur Farm St. dans la ville de Dover. Après avoir pris le virage en épingle à cheveux (tout les gens du coin connaissent ce virage), j’ai commencé à franchir le pont pour traverser la rivière Charles. À cet instant, j’ai remarqué une objet sombre et obscure qui se déplaçait rapidement depuis le bois jusqu’au centre de la route où il s’était arrêté. Il tourna lentement sa grosse tête ronde vers moi et me fixa avec ses yeux ronds géants de la taille d'une balle de tennis. Il se tenait sur 4 jambes et était complètement dénué de poil. Il n’avait pas de queue non plus et avait la taille d’un énorme chien, commeun Dogue allemand mais beaucoup plus trapu. Il avait des oreilles en forme de triangle et un museau qui me rappelait certains dessins que j'avais vus dans des livres d'histoire sur le diable. Je me suis arrêté et je l’ai éclairé avec mes phares pendant 5 bonnes secondes avant qu'il ne tourne lentement la tête et disparaisse rapidement dans les bois à ma droite. Je ne sais pas du tout ce que c'était, mais je sais que ce n'était pas un chien, un coyote ou quelque chose que j'avais déjà vu auparavant. »

Un autre témoignage récent a été publié sur un forum Reddit consacré aux rencontres avec des humanoïdes non identifiés. Le témoin pourrait avoir vu quelque chose qui pourrait être le démon de Dover. Il affirme avoir exploré une région boisée avec sa petite amie et son colocataire un soir vers 19 heures. Ils furent soudainement submergés par un sentiment de terreur palpable qu'aucun d'entre eux ne pouvait expliquer. Puis, ils virent un hibou voler juste au-dessus de leurs têtes. Ils entendirent ensuite un son qui ressemblait « à un coup de tonnerre / métal frappant un morceau de métal ». C’est là que les choses sont devenus vraiment étranges. Le témoin explique :

« Nous nous sommes tous regardés pour essayer de comprendre ce que nous venions d'entendre et avons commencé à revenir rapidement vers la civilisation. Nous avons entendu ce qui ressemblait à des brindilles claquant dans les bois derrière nous, et ma copine et moi-même sommes retournées pour voir ce qui faisait ce bruit. Le hibou jeta un coup d'œil depuis l'arrière de l'arbre. Il ressemblait, en réalité, à une forme humanoïde blanche fantôme incroyablement grand. Il avait une main posée sur le tronc de l'arbre et nous observait. Avant que nous puissions bien contempler son visage, il s'est rapidement caché derrière l'arbre à nouveau. Ma copine et moi nous sommes regardés paniqués. Elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose et je lui ai dit : ‘Ne parle pas de ça, nous devons marcher plus vite.’ Ma colocataire nous regarda confuse et effrayée par ce que je venais de dire, alors je lui dis que nous devions probablement rentrer à la maison, ce que nous avons fait. J'ai raconté cette histoire à quelques personnes et personne ne me croit. Ce que j'ai vu n'était PAS le hibou que j'avais vu plus tôt, cet être avait clairement une main blanche fantomatique posée sur le tronc de l'arbre, un cou et un torse. Il était grand. Je dirais au moins 7 pieds (pas assez pour atteindre les branches de l’arbre). J'aurais aimé pouvoir distinguer son visage, il faisait tellement noir que la seule raison pour laquelle je pouvais le voir était sa blancheur. »

Si l’on fait abstraction de la grande taille de cette dernière créature, cet être ressemble beaucoup au Démon de Dover, et pourrait être considéré comme une observation possible du légendaire humanoïde. Il y a eu beaucoup de théories sur ce que le démon de Dover pourrait être, allant du plus plausible à l'absurde. Bien sûr, il y a l'idée qu'il s'agissait d'une sorte de créature extraterrestre ou d'un intrus inter-dimensionnel qui s’est frayé un chemin dans notre réalité. Une autre idée est qu’il s’agissait d’un animal mal identifié, comme un bébé orignal, ce qui ne semble pas être quelque chose qui pourrait être confondu avec un humanoïde sans poil mince et aux grands yeux brillants.

Certains pensent que ces créatures pourraient être celles que les Cris appelaient Mannegishi. Cela pourrait être plausible puisque cette région n'est pas très éloignée de l'est du Canada et l'apparence de ces deux créatures est étrangement similaire.

Est-il possible que ce soit ce que les gens qualifient aujourd’hui de démon de Dover, une créature apparemment mythologique qui s'avère être réelle ? Bien sûr, ce n’est qu’une idée parmi beaucoup d’autres, et il n’y a aucun moyen de le savoir, mais cela donne du poids à l’idée que les créatures mythologiques peuvent parfois être plus que des mythes. Il est donc intéressant de méditer sur ces cas surprenants.


Source

mysteriousuniverse.org

Mythologie - 30/11/2019 - Wakonda - CC-BY

Publicité

Bender - FuturamaCommentaire