Un mystérieux dirigeable observé aux États-Unis au 19è siècle


Entre 1896 et 1897, de nombreuses observations concernant de mystérieux dirigeables se sont produites aux États-Unis. Les témoignages initiaux ont commencé à se produire en novembre 1896 à Sacramento. Énormément d’habitants ont vu ces étranges engins.

Parmi les témoins, il y avait des personnes respectables et respectées comme des responsables municipaux et des membres du personnel du maire de Sacramento. Ils affirmaient tous avoir vu un corps sombre éclairé avec ce qui ressemblait à une lampe à arc placée à l'avant. Ces OVNI avaient principalement été observés traversant le ciel orageux de l’hiver.

Plusieurs autres observations se produisirent dans la région de Sacramento. Le phénomène s’estompa avant de resurgir dans l’est du pays. Puis des témoignages parvinrent de tout le Midwest et du sud des États-Unis jusqu'au milieu de l’année 1897. Aussi vite que le mystérieux visiteur aérien était apparu, il avait de nouveau disparu.

Des érudits, des historiens de l'aviation et des ufologues débattent de ce que ces « dirigeables mystérieux » auraient pu être. S'agissait-il de véritables dirigeables, inventés par un ingénieur quelques années seulement avant les premières tentatives réussies de vol habité ? Étaient-ce des canulars perpétrés par des farceurs avec des ballons de feu et / ou avec la complicité de journalistes en manque d’inspiration ? Peut-être que cette affaire nous cache quelque chose de plus énigmatique.

Bien que les dirigeables des années 1890 demeurent un mystère, il est moins souvent mentionné dans la littérature qu'une deuxième vague d'observations plus courte a eu lieu un peu plus d'une décennie plus tard le long de la côte pacifique. Cette nouvelle série d’observations comportait de nombreux points communs avec la première.

Le premier rapport date du 1er février 1908 et commence par l'observation d'une lumière brillante se déplaçant dans le ciel sur la côte du Pacifique. Les journaux de la région de Tacoma en avaient donné la description suivante :

« … un objet volant mystérieux décrit comme trois fois plus lumineux que la planète Jupiter, émettant des couleurs rouge foncé, vert pâle, jaune et blanc éclatant… a parcouru le ciel du soir au-dessus de la région de Tacoma entre 17h et 19h … Des rumeurs provenant des villes telles que Kent, Crays Harbour et Tacoma expliquentque ce phénomène était, en réalité, un dirigeable japonais espionnant la côte du Pacifique. À une occasion, quelque chose comme une fusée a été vu déchargé de l'objet apparemment inconnu. »

Deux nuits plus tard, à la date du 3 février, cet engin fantomatique réapparut au-dessus de Kent, dans l’État de Washington. L'objet a été décrit comme émettant une lumière vive. Il a été vu apparemment à basse altitude dans le ciel à l’ouest et était plus brillant que la planète Jupiter. Les témoins originaires de Kent ont regardé la lumière apparaître dans le ciel entre 19 h et 21 h, heure locale, les samedi et dimanche soirs, exactement comme elle était apparue sur Tacoma deux nuits plus tôt.

De nombreux appels téléphoniques aux journaux locaux ont été passés pour signaler l'apparition de l'étrange lumière. « Parfois, l'étrange lumière ne semblait pas être distante de plus de 10 à 12 miles », lit-on dans un journal. « Toutes sortes de conjectures sont osé quant à cette mystérieuse illumination. »

Ces maigres descriptions ne permettent pas d’écarter l’explication de la planète Jupiter comme cela avait été le cas pour certains des aéronefs vus en 1896 et 1897. Ceux-ci s’étaient également présenté sous la forme d’une brillante apparition aérienne au-dessus du Pacifique. Cependant, cette étrange lumière fut de nouveau observée la nuit suivante le 4 février, cette fois par un groupe de passagers dans le train Northern Pacific au niveau du Fifth Street Bridge à Tacoma.

Un ingénieur avait été le premier à observer l’objet. Il leva les yeux pour contempler « une étrange lumière multicolore dans le ciel du soir », qui semblait voyager du nord au sud. La lumière était si visible que le conducteur du train et certains des passagers avaient quitté les wagons et étaient descendus sur la voie pour mieux voir. Une personne portait des jumelles et avait dit avoir discerné une masse en forme de cigare.

La masse en forme de cigare semble en effet être quelque chose de différent des apparitions nocturnes de Jupiter à l’ouest.

Un logiciel de cartographie du ciel mis à disposition sur le site www.in-the-sky.org indique que Jupiter aurait probablement été placé relativement haut dans le ciel au début du mois de février 1908. Toutefois, la planète Vénus aurait été visible entre 19h et 20h, disparaissant sous l’horizon à l’ouest peu après 20h10 heure locale. Les planètes moins brillantes que sont Mars et Saturne seraient restées visibles pendant plusieurs heures avant de passer sous l’horizon.

Il est possible que quelques observateurs, peu après 19 heures, aient pu observer Vénus sur son parcours ouest au-dessus du Pacifique. De plus, le fait que certains articles de journaux mentionnent que la lumière paraissait être « deux à trois fois plus brillante que Jupiter » semblerait indiquer que l'objet avait été observé dans une région du ciel autre celle où se trouvait Jupiter et que les observateurs étaient au courant de l’emplacement de Jupiter à l’époque. Vénus se couchant sur l’horizon occidental aurait effectivement pu paraître plus lumineuse que Jupiter ; cependant, cet astre aurait dû sembler se déplacer progressivement vers le nord, alors que les journaux décrivent que l'objet « se déplaçait lentement du nord au sud ».

Les habitants de Washington avaient-ils seulement vu une planète brillante traverser le ciel nocturne au début du mois de février 1908 ? Avaient-ils encore été touchés par une hystérie collective à la suite des événements de la décennie précédente ?

Ceci reste un mystère. Il est possible que cette lumière non identifiée était un OVNI ou un engin venu d’ailleurs …


Source

mysteriousuniverse.org

O.V.N.I. - 02/12/2019 - Wakonda - CC-BY

Publicité

Bender - FuturamaCommentaire