Anger Information

Publicité

Partenaire

Rechercher

Visiteurs

Citations

tiger

L’amour n’est pas l’amour, quand il s’y mêle des considérations étrangères à son objet suprême.

(William Shakespeare)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

HoroscopeHoroscope

Darth VaderTwitter

Bender - FuturamaLe monstre du Loch Ness filmé le 11 juin 2019


Le monstre du Loch Ness a récemment été filmé par un couple qui était en vacances dans les Highlands, en Écosse. La créature était « complètement noire et d’une taille relativement importante ».

Gloria et Ian Davidson ont repéré une créature sombre avec une tête et un cou alors qu'ils conduisaient au bord du lac le mardi 11 juin 2019.

Ils ont arrêté leur voiture près de la baie d'Urquhard et ont observé la créature pendant une minute avant qu’elle ne plonge à nouveau dans l'eau.

Cette observation a été reconnue et consignée dans le registre officiel des observations du monstre du Loch Ness (« Official Loch Ness Monster Sightings Register »). Il s’agit de la septième observation de Nessie cette année.

Gloria est âgée 57 ans et vit à Corbridge, dans le Northumberland. Elle a déclaré au Daily Record : « Nous sommes allés plusieurs fois au Loch Ness, mais nous n’avons jamais vu le monstre auparavant. »

« Mais j’ai toujours aimé regarder le loch. Je ne peux pas imaginer combien de personnes regardent le loch constamment. J'ai passé de longs moments à regarder l'eau. On ne sait jamais. »

Elle était tout à fait certaine de ce qu'ils ont vu. Au moment des faits, ils se tenaient à environ 300 mètres du prétendu monstre.

Elle a déclaré : « Mais vers 13 h 30, juste après le déjeuner, mon mari conduisait et j'étais assise à la place du passager, en train de regarder le loch. »

« Puis j'ai soudainement vu quelque chose et j'ai dit à Ian : ‘il y a quelque chose là-bas.’ »

« Il a fait demi-tour et nous sommes sortis de la voiture et nous y étions. Nous étions très excités. Il était à environ 300 mètres de là et complètement noir. »

« Il semblait avoir un cou et une tête. Je pouvais vraiment voir son dos et il était imposant»

« Il a disparu après une minute sous l'eau. »

« J'espérais qu'il y avait quelque chose (Nessie) dans le loch – nous voulons tous croire en quelque chose. Tout ce que je peux dire, c'est que nous avons vu quelque chose que nous ne pouvons pas expliquer. Mais il était animé et ce n'était certainement pas un phoque. »

Gary Campbell, l’homme qui tient le registre officiel des observations de monstres du Loch Ness, a déclaré : « C’est notre septième observation de l’année et toutes ces observations sont très crédibles. »

« C’est clairement le [monstre du] Loch Ness et c’est parfaitement inexpliqué. Pour ce qui est des vidéos de Nessie, elles sont aussi très claires et nous ne savons toujours pas de quoi il s’agit. Cela alimente encore le mystère. »

« Mais ces dernières observations permettent-elles d’expliquer le mystère du Loch Ness ? Non. Est-ce que ce sont des preuves supplémentairesindiquant qu'il se passe quelque chose d'inexpliqué. La réponse est oui. »

La première observation en 2019 de Nessie s’est produite le 24 janvier. Cela faisait la première fois en 18 ans que cette créature était observée si tôt dans l’année.

L’avant dernière observation a été enregistrée par M. Pycock le 27 mai 2019.

Le professeur Neil Gemmell de l'Université d'Otago, en Nouvelle-Zélande, et son équipe prélèvent des échantillons d'eau du lac à trois profondeurs différentes sur leur navire de recherche Deepscan.

Les scientifiques ont recueilli de l’ADN, sur la peau, les écailles, les plumes, le pelage et les matières fécales de toutes les créatures qui vivent dans ce lac.

Les échantillons d'ADN ont ensuite été envoyés à des laboratoires en Nouvelle-Zélande, en Australie, au Danemark et en France pour être analysés.

Le professeur Gemmell - un expert en génomique, en écologie, en population, en conservation et en biologie évolutive - a déclaré que les données avaient été analysées par rapport à la plupart des théories principales concernant le monstre du Loch Ness.

Bien que tous les détails de l'étude n'aient pas encore été publiés, le professeur Gemmell a déclaré que l'une des théories « pourrait » être correcte.

« Y a-t-il quelque chose de profondément mystérieux ? Cela dépend de ce que vous croyez », dit-il.

« Nous avons testé chacune des principales hypothèses concernant ce monstre et nous pouvons probablement dire que trois d'entre elles sont fausses et qu'une d'entre elles pourrait être véridique»

Le Professeur Gemmell a déclaré qu'il espérait annoncer l’intégralité des résultats de son étude le mois prochain - mais qu’aucune hypothèse ne serait définitivement confirmée.

Voir la vidéo


Source

www.mirror.co.uk

Cryptozoologie - - - CC-BY

   Note moyenne : 0 (0 Vote )   Votez


Publicité

Bender - FuturamaCommentaire



Same topicsSur le même sujet

  • Un homme part à la recherche du Bigfoot néo-zélandais

    Cryptozoologie - 15 juillet 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...
  • Le mystérieux monstre qui hante les routes de Louisiane

    Cryptozoologie - 13 juillet 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...
  • L’ancêtre monstre du Loch Ness découvert en Antarctique ?

    Cryptozoologie - 03 juillet 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...