Anger Information

Publicité

Partenaire

Rechercher

Visiteurs

Citations

tiger

Dieu ne joue pas aux dés.

(Albert Einstein)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

HoroscopeHoroscope

Darth VaderTwitter

Bender - FuturamaL’URSS s’intéressait aux recherches OVNI des États-Unis


Pour les amateurs d'ufologie, Jim Moseley était connu pour son célèbre bulletin d’informations extrêmement divertissant intitulé Saucer Smear. Dans ce bulletin, auto-publié plus ou moins régulièrement, il faisait des commentaires et des coups de gueule sur les observations d’OVNI et sur les recherches menées sur ce domaine controversé.

Moseley était quelqu'un qui, au cours des dernières années de sa vie, a consacré presque tout son temps et ses efforts à se moquer des ufologues à tout moment et partout où il le pouvait. Il le faisait avec beaucoup d'esprit. Malgré tout, Moseley avait un intérêt réel et profond pour le phénomène OVNI en lui-même. Il était fermement convaincu de l’existence de ce phénomène jusqu'au moment de sa mort.

En 1953, Moseley a pris la route à la recherche de réponses sur ce qui se passait dans le ciel. Ce que Moseley a recueilli, lors de son voyage aller-retour entre New York et la Californie, était une collection assez variée et amusante de témoignages excentriques et mensongers. Heureusement et au grand soulagement de Moseley, il a également rencontré de véritables témoins oculaires d’étranges aéronefs se mouvant dans les cieux. Au total, Moseley a interrogé une centaine de personnes sur un gros enregistreur, ce qui n’était pas une mince affaire. Parmi la liste des personnes interrogées figuraient George Adamski lui-même et Frank Scully, journaliste et auteur du célèbre livre Behind the Flying Saucers.

Ce voyage d’un océan à l’autre a été financé par un certain Ken Krippine. C’était un personnage quelque peu douteux qui avait suggéré que si Moseley effectuait toutes ses recherches, alors Krippine écrirait un livre sur les découvertes ufologiques de Moseley. Les deux se partageraient ensuite les bénéfices à parts égales. Ce projet de livre ne s'est toutefois pas concrétisé, du moins, pas comme Moseley et Krippine l'avaient planifié à l'origine. Tout cela était plutôt dû au manque d'intérêt manifeste de presque tous les éditeurs que Moseley avait approché avec son manuscrit froissé. Moseley n'était cependant pas du genre à se décourager. Des décennies plus tard, il utilisa à peu près toutes ses vieilles notes et enregistrements audio dans son autobiographie, Shockingly Close to the Truth, écrite en collaboration avec Karl Pflock.

C'est en 1955 que Moseley, selon ses propres mots, « était tombé sous l'influence » d'un homme nommé Charles Samwick. Ce dernier était quelqu'un qui, avant de prendre sa retraite de l'armée américaine, travaillait dans le monde du contre-espionnage. Son travail consistait notamment à surveiller de très près ce que les Russes pourraient être en train de préparer contre les États-Unis. Moseley a été en mesure de déterminer que Samwick avait, pour une quelconque raison, des liens avec Robertson Panel, un scientifique de la CIA et qu’il avait déjà contribué à la destruction d’un réseau d’espionnage soviétique à Washington. Samwick et Moseley devinrent bientôt de bons amis. Moseley était quelque peu intéressé par une chose particulière que Samwick avait à lui apprendre. Il avait déclaré à Moseley :

« Le Parti communiste a implanté un agent dans tous les clubs civils de passionnés de soucoupes volantes des États-Unis ». Que cela soit vrai ou non, cela reste difficile à prouver. Cependant, Moseley n'était pas en position d’être en désaccord avec sa source bien informée. Il a toutefois fait des révélations de Samwick un éditorial dans son bulletin Saucer News. Dans le numéro de juin-juillet 1955, Moseley révéla ce qui suit à ses lecteurs enthousiastes, mais sans toutefois révéler le nom de Samwick.

« Bien qu'il ne soit peut-être pas sage d’insérer une note politique dans un magazine consacré aux soucoupes volantes, nous nous sentons obligés de signaler à nos lecteurs certains dangers qui, pris ensemble, constituent une menace communiste potentielle pour les passionnés d’OVNI. Premièrement, depuis plusieurs mois, nous avons de bonnes raisons de croire que des agents communistes ont été installés dans tous les principaux groupes américains de recherches sur les soucoupes volantes [Civilian Saucer Club, NDLR], à des fins de collecte d’informations. Ce constat en soi n’est pas surprenant, mais il convient de mettre en garde les chercheurs de ce domaine qui, au cours de leurs études, pourraient découvrir des informations de nature technique et militaire. »

« Prenons maintenant une très sérieuse considération pour les nombreux prétendus hommes de l’espace appelés à attirer l’attention du public, qui nous parlent invariablement des dangers de la guerre et de l’exploitation de l’énergie atomique. Personne ne désire plus la paix que nous, mais souvenons-nous aussi que les communistesveulent effrayer le peuple américain afin de nous empêcher de mener nos expériences atomiques. Il est tout à fait possible que certains de ces ‘hommes de l’espace’ sont tombés, sans le savoir, entre les mains des communistes. Dernier point mais non le moindre, ne tombons pas dans le piège de condamner le gouvernement des États-Unis simplement parce que l'armée de l'air refuse de nous dire tout ce que nous aimerions savoir sur les soucoupes volantes - on m'a dit que certaines des remarques faites à la Saucer Conventionen mars dernier s’approchaient dangereusement de la sédition ! »

En conclusion, Moseley a déclaré : « Même en tant que passionnés de soucoupes volantes, nous pouvons et devons tous faire face au fait qu'il existe aujourd'hui des problèmes plus importants et immédiats dans le monde. Que les soucoupes volantes viennent de l’espace ou de la Terre, il est évident qu’elles ne représentent aucune menace immédiate pour la sécurité de ce pays ; il n'y a donc rien à craindre. Bien sûr, tout le monde serait plus heureux si les ‘fonctionnaires’ étaient plus généreux avec ses informations sur les soucoupes, mais pour l’instant, nous ne pouvons que supposer qu’il existe une bonne raison suffisante pour justifier le manque persistant d’informations provenant de sources officielles. En faisant ces remarques, nous ne faisons référence à aucune personne ni organisation particulière dans le domaine de la recherche sur les soucoupes. Nous observons simplement que le champ de recherches sur les soucoupes est extrêmement mûr pour servir à la poursuite des objectifs communistes. Que chacun de nous soit sur ses gardes pour qu'il ne tombe pas dans un tel piège. »


Source

mysteriousuniverse.org

O.V.N.I. - - - CC-BY

   Note moyenne : 0 (0 Vote )   Votez


Publicité

Bender - FuturamaCommentaire



Same topicsSur le même sujet

  • Un OVNI filmé à Mours-Saint-Eusèbe dans la Drôme

    O.V.N.I. - 19 août 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...
  • Un OVNI filmé à Villeneuve-Loubet en août 2019

    O.V.N.I. - 15 août 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...
  • Les caméras d’ISS filment un étrange OVNI …

    O.V.N.I. - 08 août 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...