Anger Information

Publicité

Rechercher

Visiteurs

Citations

tiger

Les hommes dissertent froidement et quand ils ne parviennent pas à s’entendre ils s’emballent et font la guerre.
(Marc Gendron)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

HoroscopeHoroscope

Darth VaderTwitter

Bender - FuturamaLes fantômes des Montagnes Bleues en Australie


Les majestueuses montagnes Bleues sont situées à la frontière ouest de la métropole de Sydney, dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

Faisant partie d'une plus grande étendue de montagnes escarpées de la Great Dividing Range, il y a des pics sauvages, des falaises, des gorges, des escarpements et des plateaux qui s'élèvent au-dessus des zones urbaines, des ravins forestiers et des buissons en contrebas, et à travers cette terre sauvage de broussailles, enchevêtrées dans les montagnes, il y a plusieurs routes qui serpentent des terrains souvent périlleux. Pourtant, malgré leur beauté pittoresque, ces montagnes sont imprégnées de légendes, de contes sinistres et de paranormal.

L’une de ces légendes tourne autour de la route de Victoria Pass, qui fait partie de la Great Western Highway. Cette voie descend le mont Victoria et rejoint Little Hartley. C’est une route pénible qui traverses des zones dangereuses, des falaises vertigineuses et des ponts précaires construits par des prisonniers. En plus de cela, il s’agit également d’un tronçon de route qui abrite une pléthore de phénomènes paranormaux. La principale attraction fantomatique ici est une apparition d’un esprit qui rôderait sur la route. Il apparaîtrait sous la forme d’une femme vêtue de vêtements noirs. Elle est communément appelée « Le fantôme en noir ». Selon la bibliothèque de Blue Mountains, elle est souvent décrite comme suit :

« Certaines ont rapporté que ses longs cheveux noirs flottaient dans le vent et que ses bras étaient levés comme si elle suppliait [les automobilistes]. Certaines ont dit que ses yeux brillaient dans le noir comme un tigre et quelques témoins ont déclaré qu’elle n’avait pas de tête. Aussi soudainement qu'elle apparaissait, le spectre disparaissait. »

Ce fantôme a prétendument l'habitude troublante d'apparaître au milieu de la route pour effrayer les automobilistes qui serpentent cette route, les faisant souvent dévier de leur trajectoire, parfois mortellement. Le « Fantôme en Noir » est accusé de quelques accidents ici sur ce tronçon isolé. On pense que le fantôme est celui d’une jeune femme du nom de Caroline, originaire de la ville de Little Hartley. Elle a eu une vie entremêlée de tragédie et de meurtre. La fille de Mary Hopkins et William James, deux contrebandiers d’alcool, partageait un taudis avec ses cinq frères et sœurs. À l’âge de 8 ans, sa mère s’est suicidée, bien que l’on soupçonne William ivre, d’avoir peut-être été mêlée à cette affaire. Il a finalement été arrêté pour meurtre et condamné à mort. La condamnation a, plus tard, été annulée.

Entre-temps, Caroline et ses frères et sœurs avaient été laissés seuls dans cette terre sauvage et indompté, et ils perdirent leur petit frère alors qu'ils tentaient de survivre sans leurs parents. Caroline et sa sœur Mary travaillèrent ensuite comme domestiques au Hartley Inn, qui appartenait à une famille locale aisée du nom de Collits, où ils rencontrèrent l'ex-condamné John Walsh. À l’âge de 12 ans, qui était l’âge du consentement à l’époque, Mary épousa Walsh et Caroline épousa William, le fils des Collits, un mariage qui allait bientôt éclater car il était ivre et violent. Caroline emménagea avec Mary et Walsh. De là commencerait un étrange ménage à trois. Plus tard, elle essaya de se réconcilier avec son mari. On raconte que Caroline, Mary et Walsh rencontrèrent William, mais que les deux hommes en état d'ébriété se livrèrent à une violente bagarre, peut-être sur fond de jalousie. Caroline, qui avait rompu avec lui, ordonna à William de s'enfuir. Le lendemain, son corps nu, meurtri et ensanglanté fut retrouvé sur le deuxième pont du Victoria Pass, après avoir été violée. Sa tête avait été enfoncée avec un rocher. Personne ne sait vraiment ce qui s’est passé, mais John Walsh fut arrêté et condamné à mort pour le crime commis en 1842, et depuis lors, on dit que le fantôme vengeur de Caroline se cache sur cette route.

Le Fantôme en Noir n’est certainement pas le seul fantôme à hanter les Montagnes Bleues. En effet, la région de Victoria Pass en compte également d’autres. Il y a un vieux camp de discipline entre le mont Victoria et le mont York, où de nombreux condamnés sont morts dans des conditions difficiles parfois à la suite des mauvais traitements qui leur étaient infligés. En effet, les conditions étaient si pénibles que beaucoup d’entre eux se jetèrent le haut d’une falaise escarpée qui recouvre une zone rocheuse plate. Ils préféraient quitter ce monde plutôt que de faire face à une minute supplémentaires de leur difficile travail manuel. Cette paroi rocheuse serait hantée par des fantômes portant des vêtements de forçats comme à l’époque. On prétend même qu’ils tenteraient de pousser les gens qui s’approcheraient trop près du bord de la falaise. Une autre zone hantée de ce camp de travail est le lieu de sépulture improvisé pour les condamnés qui tombaient morts au travail. Aujourd’hui, leurs fantômes rôderaient dans ces lieux et des lumières mystérieuses y seraient observées. Les puits des condamnés étaient des trous profonds creusés dans le sol où les prisonniers étaient entassés pour la nuit afin d’empêcher qu’ils ne s'échappent et dont les murs sombres étaient souvent la dernière chose que beaucoup d'entre eux voyaient de leur vivant.

Il existe également d’autres lieux extrêmement hantés, notamment dans la ville de Hartley, aujourd'hui abandonnée et conservée comme un trésor historique. L'un d'eux est le Victoria and Albert Guesthouse. Construit à l'origine en 1914, le bâtiment est entouré d'une histoire tristement célèbre, ayant été à plusieurs reprises un repaire pour les condamnés, ainsi que servant de maison de convalescence aux soldats pendant la Seconde Guerre mondiale, d’hôpital psychiatrique et de pensionnat. Le bâtiment brûla et fut complètement reconstruit deux fois. On raconte qu’à l’époque où il y avait un pensionnat, il y avait un médecin fou qui allait faire des expériences illicites sur les jeunes garçons, qu'il utilisait comme cobayes pour ses projets déments. On dit que le fantôme de ce médecin parcourt toujours les couloirs et les salles de ces lieux obscures. Les esprits des garçons innocents qu'il a torturés y rôderaient également. Les salles 7 et 9 sont censées être les plus hantées, la 7 étant le repaire de deux garçons nommés Pete et Albert, et la salle 9 hébergeant une présence apparemment malveillante qui instille tellement de gêne et de crainte que certaines personnes refusent même d’y entrer. Il y a aussi les fantômes des condamnés qui ont croupi ici en isolement dans ce qui est maintenant la buanderie, et d'autres entités moins identifiables qui errent. Un enquêteur paranormal local appelé « Paranormal Pete » dit que le Victoria Albert Guesthouse est un endroit « absolument terrifiant avec ses fantômes. »

Toujours à Hartley se trouvent le palais de justice et l'ancienne prison, qui sont tous les deux hantés. Le palais de justice a été construit en 1837 et a été à l’origine de nombreuses peines et exécutions sévères. C’est ici que l’esprit de l’ancien magistrat Thomas Brown erre toujours, apparaissant le plus souvent à travers les fenêtres sombres pour observer les visiteurs surpris.

L’une des cellules de la prison historique, qui a regroupé jusqu'à une trentaine de condamnés à la fois qui vivaient dans une misère noire, est également imprégnée d'une énergie sombre et malveillante. Il y aurait un fantôme très agressif qui taperait, pousserait et frapperait les gens sur la tête. Des voix d’outre-tombe captées par des appareils EVP (Electronic Voice Phenomena) ont été prises dans cet endroit. Il s’agissait la plupart du temps d’une voix bourrue qui ne cesse de dire des blasphèmes.

Tout près de là se trouve le cimetière Hartley Vale, qui possède également un fantôme violent appelé Mick the Miner. Il est connu pour frapper les visiteurs et essayer d'étrangler les gens. Il y aurait également l’esprit d’un cavalier sans tête qui a été vu traverser les lieux. À cela s’ajoutent les fantômes de six enfants décédés des suites de la scarlatine dans les années 1800. Ils auraient été enterrés dans une fosse commune près de laquelle orbite des lumières et des orbes mystérieuses, ainsi que l’esprit d'un révérend qui s'est noyé ici à la suite d’une crue soudaine.

Le cimetière de Blackheath est aussi hanté. C’est là que les corps des forçats ont été enterrés séparément des autres citoyens. Ce sont ces ouvriers qui ont construit la plupart des routes et des ponts dans les Blue Mountains. Les tombes des condamnés étaient généralement peu profondes, creusées dans la broussaille où leurs corps étaient jetés sans cérémonie, sans rituels funéraires ni pierres tombales. On dit que les fantômes ici sont très sinistres et de mauvaise humeur, criant souvent aux gens de sortir ou attaquant physiquement les visiteurs.

En plus d'être un endroit populaire pour ses vues panoramiques et sa nature sauvage, il semble que les Blue Mountains aient plus que leur part de mystères. On peut y trouver toutes sortes de fantômes et d’apparitions liés au passé sombre de la région et qui restent attachés à cet endroit sauvage. Il existe de nombreuses visites de lieux hantés organisées à travers la région.


Source

mysteriousuniverse.org

Fantôme - - - CC-BY

Note moyenne : 0 (0 Vote ) Votez

Publicité

Bender - FuturamaCommentaire



Same topicsSur le même sujet