Anger Information

Publicité

Partenaire

Rechercher

Visiteurs

Citations

tiger

Je crois que la paix sur terre ne sera possible que le jour où une menace venant d’ailleurs pèsera sur nous. Je ne dis pas que des êtres d’une autre planète vont débarquer et nous désintégrer avec leurs rayons laser. En tout cas pas cette semaine. La semaine prochaine, peut-être.

(Neil Young)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

HoroscopeHoroscope

Darth VaderTwitter

Bender - FuturamaDes monstres marins observés dans les canaux à Birmingham


Certaines grandes cités métropolitaines regorgent de secret insoupçonnés. Ainsi, des énormes monstres marins auraient été observés par plusieurs témoins à Birmingham, une ville des Midlands de l'Ouest au centre de l'Angleterre.

Nick Redfern, célèbre journaliste, a reçu le témoignage d’un homme qui relate l’histoire d’imposantes créatures qui rôderaient dans les canaux de la deuxième ville la plus peuplée du pays.

Le récit qui nous intéresse présentement nous vient d'un homme qui prétend être un policier britannique à la retraite. Il a eu connaissance d'une histoire d'une ampleur vraiment monstrueuse qui s’est déroulée dans la ville de Birmingham à la fin des années 1970 et au début des années 1980. La créature, dont il est question ici, sortait, à l’abri des regards indiscrets, après le coucher du soleil.

Cet homme, qui ne s'est identifié que par son nom de famille Sykes, précise qu’il a été au service de la police britannique de 1977 et 1988. Ses collègues lui ont raconté deux récits concernant des anguilles géantes qui auraient été observées dans les canaux sinueux qui traversent la ville de Birmingham. Ces deux affaires se sont produites, a-t-il estimé, vers 1979 ou 1980.

Dans les deux cas, les témoins avaient rapporté avoir vu de très grandes créatures - la première était étonnamment longue de 20 pieds environ (soit environ 6 mètres). Les deux étaient de couleur très sombre. Il va sans dire que si les détails physiques décrits dans la première rencontre n'étaient pas des exagérations de la part du témoin, il s'agissait sans aucun doute définitivement d'un monstre.

Sykes a indiqué que, même s'il n'était pas l'officier chargé de l'enquête dans les deux cas, il se souvenait qu'à peu près au même moment où les anguilles avaient été vues, il y avait eu une série de disparitions mystérieuses de lapins de compagnie dans la région. Et tandis que certains collègues de Sykes avaient attribué ces méfaits à des sadiques ou des fous, d’autres policiers avaient clairement évoqué l’hypothèse que « ce puisse être le fait de ces anguilles ». Sykes se rappelle d’une autre histoire très inquiétante qui s’est produit dans ces années-là.

Au plus fort des disparitions de lapins et de ces deux observations, quelqu'un avait contacté le poste de police où travaillait Sykes, avec un récit remarquable. « C’était un garçon de la région, dans la vingtaine ; Je m'en souviens très bien », a déclaré Sykes. « Il n'était pas marié depuis longtemps et il venait d'acheter une maison dans les environs. » L'homme avait rapidement appelé la police après avoir entendu un énorme vacarme dans sa petite cour arrière aux premières heures de la matinée.

La clôture en bois qui se trouvait en contrebas de la cour avait été partiellement brisée ; une grande surface d'herbe avait été rasée ; et quelque chose avait pénétré dans son clapier à lapin, le détruisant complètement. Inutile de dire qu'au moment où l'homme a descendu avant d’entrer dans la cour, il n'y avait plus aucun signe de l’intrus inconnu - et, malheureusement, il n'y avait plus aucun signe des lapins non plus. Ils avaient tous disparu. Sykes s’est alors demandé à voix haute si les anguilles, avides de nourriture, avaient choisi de quitter furtivement les confins du canal et avaient profité de l’obscurité pour parcourir les cours des maisons voisines à la recherche d'un délicieux repas.

Il était troublant de penser que de telles créatures marines pourraient secrètement se promener en liberté dans une ville industrielle tentaculaire comme Birmingham, et rôder impitoyablement dans les environs de nuit sans que personne ne le sache.

À la connaissance de Sykes, cet incident particulièrement étrange et troublant n'a jamais été résolu. Plus aucune observation n'a été faite et une fouille rigoureuse du canal n'a pas permis de trouver quoi que ce soit de concluant.

Sans aucun doute, c’est une question fascinante, scandaleuse et bizarre à la fois. Et compte tenu du temps qui s'est écoulé depuis les événements, il est malheureusement difficile de prouver quoi que ce soit avec un degré de certitude élevé.

Le plus intéressant dans ce cas, c’est que ces monstres marins étaient capables de quitter les étendues d’eau pour parader sur la terre ferme.

Bien que leurs caractéristiques physiques nous rappellent le fameux monstre du Loch Ness, il est, à ce jour, difficile d’établir une quelconque lien entre toutes ces observations.


Source

mysteriousuniverse.org

Cryptozoologie - - - CC-BY

   Note moyenne : 0 (0 Vote )   Votez


Publicité

Bender - FuturamaCommentaire



Same topicsSur le même sujet

  • Un Dogman attaque un automobiliste en pleine nuit

    Cryptozoologie - 19 septembre 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...
  • Une immense créature filmée dans la rivière Ness

    Cryptozoologie - 18 septembre 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...
  • Un veau au visage humain est né en Argentine

    Cryptozoologie - 17 septembre 2019
    Commentaires: 0
    Note moyenne : -
    Plus d'informations ...