Anger Information

Publicité

Rechercher

Visiteurs

Citations

tiger

Il n'y a pas de bons mariages mais il y en a de délicieux.
(Jacques de Bourbon Busset)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

HoroscopeHoroscope

Darth VaderTwitter

Bender - FuturamaLes terrifiantes expériences de Carl Tänzler


Georg Karl Tanzler a toujours été un individu plutôt étrange avec une vie pleine de rebondissements.

Né à Dresde, en Allemagne, en 1877, il a grandit et est devenu assez connu dans son pays. Il a affirmé, de manière audacieuse, qu’il possédait neuf diplômes universitaires et qu’il avait inventé des choses dont il n’était pourtant pas l’auteur.

Un jour, il a raconté une histoire des plus étranges à sa famille. Il a expliqué qu’un parent décédé depuis longtemps, la comtesse Anna Constantia von Cosel, lui avait rendu visite dans un rêve et lui avait montré une vision d’une belle femme avec laquelle il était censé être pour toujours, son seul véritable amour.

Cet événement inhabituel a eu une incidence sur sa vie.

Tanzler était en voyage en Australie lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, après quoi il a été incarcéré dans un camp de prisonniers pour les Allemands qu'il aurait tenté de fuir après avoir construit son propre voilier.

Il est revenu en Allemagne après la guerre et s’est marié, mais cette vie ne semblait pas lui convenir, car il construisait secrètement un voilier afin de laisser sa vie en Allemagne et de traverser le vaste océan pour rejoindre sa sœur, qui avait émigré en Floride quelques années auparavant. En 1926, Tanzler traversa seul l’Atlantique pour se rendre à Cuba, puis pour s’installer à Zephyrhills, en Floride, où sa famille le rejoindra plus tard. Il semble qu’il n’était peut-être toujours pas satisfait, puisqu’il les quitta rapidement en 1927 pour s’installer à Key West. Il changea de nom et devint Carl von Cosel. Il occupa un poste de technicien en radiologie à l’Hôpital américain de la Marine. C’est à partir de ce moment-là que la vie de Tanzler est passé du plus décalé au plus bizarre.

Le 22 avril 1930, une jeune Américano-Cubaine remarquablement séduisante du nom de Maria Elena Milagro de Hoyos Mesa fut amenée à l'hôpital où Tanzler travaillait. Elle était atteinte de tuberculose. Dès que Tanzler l'aperçut, il fut submergé par une vague de choc, car il s'agissait exactement de la même femme que celle qu'il avait vue dans son rêve prophétique il y a quelques années, celle que son ancêtre lui avait montrée. À l'époque, il avait du mal à y croire et se sentait comme paralysé. Il était convaincu que c'était son seul véritable amour et que leur rencontre là-bas était le fruit destin. Il était complètement et totalement épris d'elle et commença à mettre en place un plan pour entrer dans sa vie.

À cette époque, la tuberculose était largement considérée comme incurable et beaucoup ne survivaient pas à cette maladie. En effet, beaucoup de membres de la famille proche de Maria avaient succombé à la maladie. Il s'approcha de la magnifique jeune femme à l'hôpital et lui dit qu'il n'était pas seulement un comte (il ne l'était pas), mais qu'il était un médecin très respecté (il ne l'était pas non plus) avec des connaissances médicales et des ressources nécessaires qui pouvaient aider à la guérir. À cette fin, il commença à détourner des ressources hospitalières, utilisant des rayons X, diverses potions, des élixirs, des médicaments, des herbes, des toniques et de nombreuses machines médicales dans le but de la guérir. À cette fin, il rencontra plusieurs problèmes.

D’un côté, il n’avait pas la permission ni les accréditations nécessaires pour utiliser tout ce matériel, d’un autre, il n’avait pas la moindre de ce qu’il était en train de faire.

Il essaya des méthodes de traitement potentiellement dangereuses tout en faisant des avances à cette femme sans défense. Malgré tout, Maria ne semblait montrer aucun intérêt pour Tanzler. Elle était simplement en sa compagnie pour essayer de retrouver sa santé et sa famille.

À cette époque, Tanzler était toujours techniquement marié et père de deux enfants. Maria, quant à elle, était mariée aussi, bien que son mari soit parti précipitamment.

Lorsqu'il semblait que son « expertise médicale » ne l'aidait pas à la guérir ni à l'aider, Tanzler commença à lui offrir constamment des fleurs et des cadeaux, allant même jusqu'à admettre son amour éternel pour elle, sans résultat. Il n’est pas surprenant que malgré les efforts de Tanzler, Maria finira par succomber à sa maladie le 25 octobre 1931. Sa disparition prématurée a probablement été accélérée par toute l’ingérence médicale de Tanzler. Dévasté, il contacta la famille de Maria et lui proposa non seulement de payer pour ses obsèques, mais également de lui faire construire un mausolée. Bien que cela vienne d'un étranger, ils acceptèrent. Après quoi, Tanzler passa ses soirées à s'asseoir tristement, chaque soir près de la tombe. Il lui chantait des chansons et lui lisait des poèmes professant son amour.

À l’insu de la famille de Maria, Tanzler avait fait une clé du mausolée et y entrait la nuit. À l’intérieur, il regardait son cadavre, lui parlait et dormait même avec elle. Plus tard, il affirma que le fantôme de Maria lui apparaissait et lui disait de le faire, qu'elle voulait être avec lui même dans la mort et voulait l'épouser. Après deux ans, Tanzler décida qu’il n’allait pas aller dans la tombe tous les soirs. Il y alla donc un soir d’avril 1933 et emporta le corps de Maria avec l’aide d’un jouet en forme de wagon. Il réussit à rentrer chez lui sans éveiller les soupçons. Dès lors, il tenta de préserver le cadavre, toujours convaincu que le fantôme de Maria le surveillait.

À ce moment-là, le corps était en voie de décomposition, mais Tanzler fit ce qu'il pouvait. Il attacha soigneusement et amoureusement ses os avec du fil métallique, lui dota d’yeux en verre, remplaça sa peau par un mélange de plâtre et de tissu recouvert de cire. Il plaça une perruque sur sa tête façonnée à partir de ses propres cheveux, rempli la cavité corporelle avec des chiffons et recouvrit le corps de parfum, de formaldéhyde, de désinfectants et d’autres agents de conservation afin de ralentir le processus de décomposition et de masquer l’odeur de plus en plus forte. Il lui acheta des vêtements, des bas, des bijoux et du maquillage pour femmes afin de l’habiller. Le résultat final a donc été plutôt horrible et cauchemardesque en réalité.

Néanmoins, aux yeux de Tanzler, cela avait été un grand succès, Maria était de retour avec lui et son fantôme était ravi, et il fit même une petite cérémonie de mariage avec le cadavre. Il dormait régulièrement avec, s'assoyait à table avec elle et dansait autour de la maison toujours en sa compagnie. Il s'est même mis à concevoir un dirigeable spécial dans lequel il pensait qu’ils pouvaient voyager ensemble dans l'atmosphère et la régénérer avec les rayons de l'espace.

Tanzler a vécu avec le cadavre en décomposition de Maria durant 7 ans. Chaque jour, il appliquait des agents de conservation, l'habillait et prenait soin d'elle. Il essayait même de la nourrir. Cependant, après tant de temps passé, les gens commencèrent à se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Ils devinrent suspicieux à l’égard des vêtements et des bijoux de femme qu’il achetait, et trouvèrent étrange de le voir à travers sa fenêtre ouverte danser avec ce qu’ils avaient d’abord pris pour une poupée grandeur nature.

Considérant qu'il ne rendait plus visite à Maria au cimetière, certaines personnes commencèrent à soupçonner qu’il s’agissait du corps de Maria. Ces rumeurs parvinrent aux oreilles de la sœur de Maria, qui se rendit chez Tanzler. Elle constata qu’il ne s’agissait pas d’une poupée, mais plutôt du cadavre en décomposition de Maria. Elle s'enfuit de la résidence avec horreur, contacta la police et Tanzler fut arrêté, puis accusé de profanation aggravée.

Compte tenu de la qualité macabre et surréaliste de l’affaire, le procès ultérieur de Tanzler attira l’attention des médias et une foule de chercheurs en quête de curiosité. Tanzler ne montra aucun remord lors de son procès. Il proclama son innocence et son amour éternel pour la femme décédée. Il refusa de s'excuser pour tout ce qu'il avait fait par amour et adoration conformément à la volonté de l'esprit de Maria. Il eu même l'audace insensée de demander que le corps de sa « femme », lui soit rendu. En dépit de son apparence démente et insensée, la cour ne put rien faire, car le délai de prescription pour ce crime particulier avait expiré. Tanzler quitta le procès en homme libre et entre-temps, le corps de Maria fut exposé. Des milliers de personnes allèrent le voir. Il fut ensuite enterré dans une tombe ne portant aucune inscription dans le cimetière de Florida Keys afin qu’elle puisse enfin reposer en paix.

Tanzler lui-même se retira et créa immédiatement un mannequin grandeur nature à l'image de Maria afin qu'ils puissent continuer son « mariage » tordu. Il vécut avec cette poupée jusqu'à sa mort en 1952, à l'âge de de 75 ans, toujours désespérément amoureux de Maria et convaincu que son esprit résidait réellement dans le mannequin.

On se demande ce qui a poussé cet étrange scientifique fou à faire ce qu'il a fait. Était-ce simplement de l’obsession et de la fantaisie ou croyait-il vraiment en sa vision et en la présence du fantôme de Maria ?

Nous ne le saurons probablement jamais, mais il offre un regard à la fois sombre et fascinant sur l'esprit humain et ses relations avec l'amour et l'obsession.


Source

mysteriousuniverse.org

Insolite - - - CC-BY

Note moyenne : 0 (0 Vote ) Votez

Publicité

Bender - FuturamaCommentaire



Same topicsSur le même sujet