Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
L'esprit humain souffre d'une carence intellectuelle fondamentale : pour qu'il comprenne la valeur d'une chose, il faut le priver de cette chose.
(Amélie Nothomb)

Événements - 27 mai

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

Robot35 % des OVNI observés au Canada le sont au Québec

Gacha187, CC BY-SA 3.0, commons.wikimedia.org


Au Canada, comme partout ailleurs, de nombreux OVNI sont observés chaque année. Toutefois, des chercheurs ont constaté que les différentes provinces du pays sont très inégales en terme d’observations d’objets non identifiés.

Depuis 1989, le UFOlogy Research of Manitoba publie un récapitulatif des signalements d’objets volants non identifiés au Canada. Pour l’année 2019, les résultats sont surprenants. Sur les 836 signalements rapportés, 35 % proviennent du Québec.

Le Québec étant la deuxième province la plus peuplée du pays derrière l’Ontario, cela pourrait expliquer, en partie, ce résultat surprenant. Il est également possible que les québecois soient davantage enclins à déclarer avoir vu un objets volants non identifiés.

Il est également possible que les OVNI soient davantage attirés par le Québec. Il est en effet reconnu que les observations d’objets non identifiés tendent à se concentrer dans certaines zones bien précises. Pourquoi ces mystérieux engins semblent préférer certains lieux à d’autres ? C’est une énigme. Certains ufologues n’hésiteraient pas à affirmer que c’est parce qu’ils possèdent des bases secrètes ou que, dans ces régions, ils peuvent trouver les matériaux qu’ils ont besoin.

Une autre donnée est très intéressante à noter. L’organisation ufologique a relevé que les observations avaient duré en moyenne 14 minutes. Observer un OVNI pendant si longtemps permet aux témoins d’écarter rationnellement les explications les plus communément admises et de conclure que ce à quoi ils assistent est véritablement mystérieux.

Christian Page, journaliste locale, nous rappelle que le Québec compte plus de groupes ufologiques que le reste des provinces :

« Le Québec compte quatre ou cinq organisations actives sur le terrain de l’ufologie qui rapporte des observations. Ce qui n’est pas le cas nécessairement ailleurs au Canada. »

Pour lui, le nombre d’observations rapporté est à nuancer. Il précise que les témoins et même les ufologues n’ont pas les connaissances scientifiques nécessaires pour précisément faire la différence entre un phénomène naturel ou artificiel (étoile, satellite) et un phénomène réellement inexplicable. Parmi la pléthore de signalements réalisés, très peu, selon lui, restent impossible à déterminer :

« Tous ces phénomènes alimentent la confusion. De toutes les observations que l’on qualifie d’objets non identifiés, un très faible pourcentage le demeure réellement. »

En outre, ces chiffres sont probablement en-deça de la réalité. De nombreux témoins (probablement la majorité) préfèrent ne pas parler de ce qu’ils ont vu, de peur de passer pour un fou ou un illuminé.


Sources


O.V.N.I. - 21 octobre 2020 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet