Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Il y a des êtres qui deviennent si proches de nous qu'on les dirait intégrés à nous-mêmes. En épousant leurs sentiments les plus intimes, en scrutant le mystère de leur âme, nous assimilons une part de leur être.
(​Ève Bélisle)

Événements - 22 juillet

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotLeur ami imaginaire était en réalité un fantôme ...

Free-Photos, Pixabay, pixabay.com


Nombreux sont les enfants qui disent avoir un ami imaginaire. Il s’agit de personnages fictifs nés dans l’esprit de l’enfant. Seulement, est-ce toujours le cas ?

Dans l’histoire qui va suivre, le témoin et sa sœur avaient le même « ami imaginaire ». Ils pouvaient tous les deux lui parler et l’entendre. Mêmes leurs chiens pouvaient sentir sa présence… Tout porte à croire que cet être si amical n’était en réalité pas le fruit de l’imagination des enfants mais bien un fantôme.

Témoignage :

« Je vivais sur un terrain de 13 acres, dont la majeure partie était constituée de forêt. J'avais huit ans, je n'étais presque jamais seule à la maison. Seulement, quand cela arrivait, des phénomènes étranges se produisaient tout le temps : les portes s'ouvraient toutes seules alors qu'elles étaient verrouillées. Mes jeunes chiens courraient jusqu'à la porte et restaient à 10 pieds de distance en aboyant contre quelque chose que je ne pouvais pas voir. Pendant ces moments-là, je me cachais derrière le bar en tenant fermement un couteau entre mes mains.

Dans cette même maison, ma sœur cadette et moi jouions dans les bois avec nos chiens. À 5 et 7 ans, nous avions un ami imaginaire à qui nous parlions tous les deux. Nous pouvions entendre ce qu'il disait. Nos chiens le suivaient quand il s'éloignait et tournaient autour quand il se déplaçait.

J'ai revisité cette maison 8 ans plus tard et j'ai vu une silhouette se déplacer le long de la lisière du bois, elle avait la même taille que notre ami [imaginaire]. Quand je l'ai dit à ma sœur, elle m'a dit qu'elle l'avait vu aussi, mais personne d'autre ne l'a vu. Plus tard, je me suis rendu compte qu’il était impossible que moi et ma sœur aient pu l’entendre ou que nos chiens aient pu le voir. »

Vraisemblablement, il s’agissait du fantôme d’un enfant qui s’était pris d’affection pour les enfants qui habitaient dans cette demeure. Peut-être que son âme n’avait pas trouvé la paix et recherchait simplement un peu de compagnie …


Sources


Fantôme - 29 juillet 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet