Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Sans l'innocence, la santé et l'indépendance, la gaieté ne saurait exister.
(Chrétien Guillaume Malesherbes)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotUne étrange créature hante une rivière au Zimbabwe

Gavin Kadey, Pixabay, pixabay.com


Au Zimbabwe, il existe un pont où sont régulièrement déploré un nombre incalculable de morts. Pour beaucoup, ces meurtres inexpliqués sont l’œuvre d’une terrifiante créature qui rôde dans la rivière Mtshabezi, dans les environs de la ville de Gwandan.

Depuis les années 1970, des personnes trouvent la mort à cet endroit. Tout a commencé quand des garçons d’une école primaire située sur le mont Cazalet s’y sont noyés alors qu’ils étaient partis chercher de l’eau. Certains ont survécu mais beaucoup ont péri. Les rares survivants ont raconté qu’avant que leurs camarades ne se noient ils avaient vu quelque chose dans l’eau.

Cette tragédie a beaucoup marqué les habitants de la région. Le plus inquiétant c’est que les morts s’accumulent encore aujourd’hui. Récemment des hommes qui étaient partis se baigner dans cette maudite rivière ont perdu la vie inexplicablement.

Ces drames successifs demeurent particulièrement étranges. En effet, cette rivière est peu profonde et les cas de noyades se produisent toujours près du bord. Ce n’était donc pas des nageurs imprudents qui souhaitaient braver le danger.

Pour certains, une créature, comme une sirène, attirerait délibérément ses victimes avant de les entraîner au fond de la rivière.

Gogo Meltah Banda, qui est le trésorier de Gwanda Zinatha, a expliqué :

« La façon dont cette créature opère va au-delà de mes connaissances. Ce à quoi nous sommes habitués, ce sont des incidents où une personne disparaît dans une rivière à cause d'un appel ancestral mais elle ne meurt pas. Un rituel est mené par la famille de la personne disparue et la personne lui revient vivante. Dans ce cas particulier où les gens meurent mystérieusement, je ne sais pas à quel genre d’esprit ancestral nous avons à faire. »

Devant l’impossibilité de résoudre cette énigme, Mehluli Moyo, un prophète de l’Église apostolique de Sion en Afrique centrale, a décidé de prendre les choses en main. Cet homme est connu dans la région pour avoir réussi à résoudre plusieurs mystères jugés irrésolvables.

Pour ce spécialiste, il pourrait s’agit d’un esprit ancestral ou encore d’un acte de sorcellerie. Il explique :

« Chaque fois que quelqu'un se noie dans la rivière, il y a généralement une succession d’enterrements qui suivent et qui sont enregistrées dans la ville. C’est comme si un seul incident de noyade déclenchait ou enflammait un esprit pervers qui plane autour de la ville. »

À ce jour, nul ne peut expliquer la raison de ces noyades. Une explication rationnelle et scientifique paraît difficile à imaginer.

Dans de nombreuses cultures à travers le monde, notamment dans la Grèce Antique, on croyait en l’existence de créatures maléfiques qui attiraient les marins au fond de l’eau. Ces monstres marins sont appelés ondines chez les germains, donas d’aiga chez les occitans ou encore Margygr chez les scandinaves.


Sources


Cryptozoologie - 2 janvier 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet