Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Pour certains citadins la campagne est intolérable parce que son silence rejoint leur vide intérieur.
(Ferdinand Bac)

Événements - 22 juillet

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotSa tante, très malade, lui parle juste avant de mourrir

Willgard Krause, Pixabay, pixabay.com


À la fin du XIXème siècle, une femme était au chevet de sa tante gravement malade. Quelques instants avant qu’elle ne meurt, elle cria, de toutes ses forces, le nom de sa nièce qui était absente et qui se trouvait loin de là.

Le lendemain, elle apprit que Lucie s’était réveillée en plein milieu de la nuit après avoir entendu, en rêves, la voix de sa tante l’appeler ! Il semblerait que l’esprit de la mourante était parvenu à entrer brièvement en contact avec sa nièce absente.

Voici le témoignage tel qu’il a été publié :

« Le 22 janvier 1893, j'étais appelée par dépêche auprès de ma tante âgée de quatre-vingt-deux ans et malade depuis quelques jours. À mon arrivée, je trouvai ma chère tante à l'agonie et ne parlant presque plus ; je m'installai à son chevet pour ne plus la quitter. Vers 10 heures du soir, je veillais assise dans un fauteuil près d'elle, lorsque je l'entendis appeler, avec une force étonnante ‘Lucie, Lucie, Lucie’. Je me levai vivement et je vis ma tante ayant perdu complètement connaissance et râlant. Dix minutes après, elle rendait le dernier soupir.

Lucie était une autre nièce et la filleule de ma tante, qui ne venait pas la voir assez souvent à son gré, puisqu'elle s'en était plainte plusieurs fois à la garde-malade.

Le lendemain, je dis à ma cousine Lucie : ‘Vous avez du être bien surprise en recevant une dépêche vous annonçant la mort de notre tante. Elle me répondit : ‘Nullement, je m'y attendais un peu. Figurez-vous que la nuit dernière vers 10 heures, alors que je dormais profondément j'ai été réveillée brusquement, m’entendant appeler par ma tante : ‘Lucie, Lucie, Lucie’. Je n'ai pas dormi le reste de la nuit. »

Cette histoire n’est pas unique. Il existe un nombre incalculable de récits dans lesquels des mourants apparaissent à leurs proches au moment où ils rendent leur dernier souffle.


Sources

  • L'inconnu et les problèmes psychiques, Camille Flammarion, 1 janvier 1900

Thanatologie - 1 mars 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet