Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Si Ivanka n'était pas ma fille, je sortirais peut-être avec elle.
(Donald Trump)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotDes bases extraterrestres dans la mer Caspienne ?

Faik Nagiyev, Pixabay, pixabay.com


Au cours de l’été 2001, des OVNI ont été observés, sur plusieurs jours d’affilés, au-dessus de la mer Caspienne, une vaste étendue d’eau située en Asie occidentale.

À la fin du mois d’août de cette année-là, de nombreux habitants des villages de Pirsagi, Nardaran et Suvalan (situés non loin de la capitale Bakou), ont vu de mystérieux engins non identifiés. Ces objets étaient de forme discoïdale et ne semblaient pas être d’origine humaine.

Au moment où plusieurs de ces OVNI sont apparus dans le ciel, des pannes d’électricité successives se sont produites. Cela ne semble pas être une coïncidence. En effet, ce n’est pas la première fois que l’on constate des dysfonctionnements ou des perturbations électriques lorsqu’un objet non identifié apparaît.

Fuad Qasimov, chef du département de sismologie au sein de l’Agence aérospatiale nationale azerbaïdjanaise, affirme que les OVNI possèdent des bases à l’intérieur même de la mer Caspienne. Ces bases, selon le chercheur, serviraient à des civilisations extraterrestres de mener des recherches scientifiques.

Mais ce n’est pas tout. F. Qasimov est convaincu que la mer Caspienne n’est pas un cas isolé. Il existerait ainsi de telles installations dans la mer Noire, la mer Méditerranée, en Iran, en Afrique ainsi que dans plusieurs États américains.

Au XXème siècle, il a été rapporté de multiples observations démontrant que les OVNI stationneraient dans des bases sous les eaux.

Le 3 mars 1933, un terrible tremblement de terre secoua le Japon. La mer se retira brièvement. C’est dans ces conditions que des centaines de témoins découvrirent un mystérieux halo luminescent bleuâtre au fond. Pour l’auteur italien Peter Kolosimo, il s’agissait simplement d’une base extraterrestre.

Un soir de juillet 1957, João de Freitas Guimaraes, un professeur de droit au sein de la faculté de Santos au Brésil, était tranquillement assis sur le rivage. Soudainement, il vit surgir, de l’océan Atlantique, un OVNI en forme de chapeau.

Quelques années plus tard, le 20 septembre 1964, Juan Bacelloni, un magistrat respecté de Caketa Olivia, vit quatre OVNI se mouvoir dans le ciel. Une poignée de secondes plus tard, ces engins non identifiés plongèrent de concert dans le golfe de San Jorge, dans le sud de la Patagonie, en Argentine.

Dans l’un de ses ouvrages, l’auteur roumain Radu Cinamar évoque, preuves à l’appui, que l’intérieur de la Terre recèle d’une multitude de bases extraterrestres. L’ufologue affirme avoir obtenu ces informations par un membre du « Département zéro », les services secrets de Roumanie.

Si les extraterrestres décidaient de bâtir des bases sur notre planète les mers et les océans constitueraient des endroits idéaux. En effet, l’humanité est loin d’avoir exploré les profondeurs inaccessibles de ces vastes étendues d’eau. De ce fait, ils pourraient mener leurs mystérieuses recherches à l’abri des regards et sans être dérangés.

L’existence de ces bases demeure un sujet controversé et les gouvernements des différents pays n’ont jamais confirmé que tout cela était vrai.


Sources


O.V.N.I. - 25 avril 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet