Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
En France, les hommes qui ont perdu leur femme sont tristes, les veuves au contraire gaies et heureuses.
(Stendhal)

Événements - 22 juillet

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotLors d’une randonnée, une femme bascule dans un univers parallèle

press and, Pixabay, pixabay.com


Au mois de juillet 2006, une jeune femme était partie en retraite spirituelle dans le Colorado, dans l’ouest des États-Unis. Sur place, elle a vécu une expérience paranormale déconcertante …

Un jour, elle avait décidé de faire une randonnée seule dans une forêt de la région. Tout se passait pour le mieux jusqu’à ce qu’elle bascule dans une sorte d’univers parallèle. Elle raconte :

« J'ai marché peut-être cinq pieds hors du sentier pour jeter un coup d'œil à un panneau aux couleurs vives attaché à un arbre qui donnait le nom de la forêt nationale dans laquelle je me trouvais. J'ai lu le panneau. Je me suis retourné pour reprendre mon chemin. Seulement, ce chemin avait disparu. Je me suis retrouvé dans un endroit complètement différent. Comment cela pouvait-il être possible, me suis-je dit, et puis bien sûr, on commence à paniquer quand les choses tournent si mal. J’ai réussi à me calmer et j'ai fait le tour de la zone en essayant de retrouver le chemin, ou un moyen de reprendre la bonne direction, mais le sentier n'était plus là. Je m’étais assurée de ne pas m'éloigner de la petite zone dans laquelle je me trouvais, mais je cherchais toujours une issue. Je suis revenue sur mes pas pour trouver l'arbre avec la pancarte du parc national aux couleurs vives afin de me réorienter, mais il n'était plus là non plus. Alors que je marchais dans la direction d'où je venais, il y avait une clôture en fil de fer barbelé tout autour. J'ai commencé à ressentir ce que je ne pouvais décrire que comme un sentiment très effrayant d'être observé et la panique s'est réinstallée en moi. Je savais que je ne devais pas paniquer et que je devais rester où je me trouvais. J'avais l'impression qu'il y avait une énergie qui essayait de me faire aller dans une certaine direction, mais mon instinct, mon moi intuitif, me disait de ne pas y aller. Puis j'ai pensé appeler le 911 ou mon mari qui était à 30 miles de là. Je ne sais pas si j'aurais pu les joindre, mais encore une fois, mon instinct m’en a persuadé du contraire. Puis au loin, j'ai commencé à entendre les voix de gens qui parlaient. J’ai pensé à appeler à l’aide, car je supposais que si je pouvais les entendre, ils m’entendraient. Alors j'ai crié à l'aide, aussi fort que possible. J'ai ensuite commencé à avoir ce sentiment terrifiant que le son de ma voix n’avait aucune portée. Rétrospectivement, la meilleure façon dont je peux décrire ce qui se passait, c’était que je me trouvais dans une boîte de Pétri en train d'être observé et que le son de ma voix était étouffé. Je me suis dit à ce moment-là : ‘C’est ainsi que certaines personnes disparaissent’. C’est là que j’ai su que je devais absolument trouver une issue. Je me suis immédiatement mis à courir. Il y avait un champ devant moi alors j'ai commencé à courir en direction du centre de yoga. Les herbes devenaient de plus en plus hautes pendant que je courais et elles étaient même plus grandes que moi par endroits. C'était un été très sec et chaud au Colorado, mais ce champ ressemblait à un marais ou une tourbière avec des creux et des trous. Je m'enfonçais, comme dans du sable mouvant, alors que je courais et, à un moment donné, je me suis tordu la cheville. J'avais l'impression de me déplacer au ralenti, bien que je courais aussi vite que possible. Finalement, je suis arrivé à un sentier juste à côté de l'installation. Je me suis assise sur une chaise au bord d'un petit lac qui se trouve sur la propriété. J'étais vraiment dans un état étourdi et confus quant à ce que je venais de vivre. Surtout, j'étais incroyablement reconnaissante d'être assise là. Je me souviens aussi que mes yeux me brûlaient douloureusement, comme si j'avais été aspergée par une sorte de produit chimique. Pendant des jours, ils étaient assez rouges et me brûlaient constamment. »

Combien de personnes, sur Terre, ont vécu des expériences semblables ? Est-ce que des personnes sont restées, malgré elle, « coincer » dans cet autre monde ? Est-ce que ces phénomènes sont, en partie, responsables des milliers de cas de disparitions inexpliquées qui surviennent chaque année ? Qu’en pensez-vous ?


Sources


Mystère - 3 mai 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet