Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
La mode même et les pays règlent ce que l’on appelle beauté.
(Blaise Pascal)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotDes ombres maléfiques tourmentent son mari mourant …

Klaus Hausmann, Pixabay, pixabay.com


Leslie Robert, une femme désormais veuve, a raconté que son mari, alors qu’il était mourant, était littéralement harcelé par de mystérieuses ombres visiblement hostiles.

En septembre 2007, les médecins diagnostiquèrent un cancer du fois au mari de Mme Robert. La tumeur progressait vite, si bien qu’il ne pouvait plus être soigné. Il était faible et en phase terminale. C’est à ce moment-là qu’il a commencé à voir des esprits diaboliques autour de lui. Seul lui parvenait à les percevoir.

Sa femme explique :

« Il prétendait voir des gens de l'ombre se tenir autour de la pièce en train de le regarder. Il disait qu'il y en avait au moins 12 à 20 et qu'ils étaient toujours présents, qu’ils écoutaient nos conversations et qu’ils regardaient pendant que nous le soignions pour sa maladie. »

Pour tenter d’échapper à ces êtres démoniaques, son mari lui demanda de l’emmener à Redding, dans l’État de Californie, à environ 150 miles de là. Au départ, elle ne souhaitait pas le faire voyager en raison de son état de santé préoccupant.

Elle poursuit : « Je ne voulais pas y aller parce que j'étais extrêmement inquiète pour lui. Seulement, il a insisté, et nous y sommes allés. »

Au cours de leur voyage, ils s’arrêtèrent une nuit dans un motel. Dans la chambre, Leslie ressentit des présences visiblement malveillantes. « Nous étions allongés sur le lit. La télévision était éteinte, nous nous tenions les main et nous nous parlions. Il m'a dit de ne pas m’alarmer, et que les gens de l'ombre étaient dans la pièce en notre compagnie, prêtant une attention très particulière à tout ce que nous nous disions. »

La peur s’empara de Leslie. Elle regarda tout autour d’elle, dans l’espoir de, peut-être, les voir elle-aussi. Évidemment, elle ne vit rien ni personne, mais cette peur viscérale demeurait intacte. « Il m'a dit que la raison pour laquelle il voulait partir si loin était qu'il pensait pouvoir se cacher d'eux au moins pendant un certain temps. Cela m'a vraiment bouleversé. » La nuit suivante, ils se reposèrent dans la maison d’un proche. Une fois de plus, les êtres de l’ombre revinrent. « Ce fut une très mauvaise nuit à la fois parce qu'il était si malade et aussi parce qu'ils [les êtres de l’ombre] devenaient plus clairs et plus présents. »

Le lendemain, ils rentrèrent chez eux et les attaques démoniaques redoublaient d’intensité au grand damne de Leslie. « J'ai été élevée par un pasteur pentecôtiste, j'ai senti que je devais faire quelque chose pour soulager ses craintes. Je me suis assise avec lui et lui ai posé une question simple. Pensait-il que les êtres de l'ombre étaient bons ou mauvais ? » Hélas, bien qu’il en avait très peur, il ne sut quoi lui répondre.

« D'après mon expérience avec l'église, je sais que lorsque quelque chose du monde des esprits est bon, vous le savez au fond de vous. On ne peut avoir des doutes et ressentir de la peur que si les esprits sont réellement mauvais. »

De par son éducation religieuse, elle a pris les mains de son mari dans les siennes et a commencé à prier en espérant que cela suffise à faire fuir ces ombres. « Je me suis adressée aux esprits qu'il voyait et je leur ai fait savoir que mon mari était un enfant de la lumière et un enfant du Dieu tout-puissant dans les cieux. J'ai proclamé que ma maison était une maison de lumière et une demeure de paix et d'amour. J'ai réprimandé les esprits et leur ai dit qu'il n'y avait pas de place pour eux ici et qu'au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, ils ne pouvaient pas rester. »

Dès qu’elle eut fini de dire cette prière, son mari eut une réaction étonnante : il sursauta violemment. Il lui dit alors que ces êtres étaient tous partis. La déduction de Leslie était donc correcte : ces êtres n’avaient rien d’angéliques et n’étaient là que pour tourmenter son pauvre mari.

Le lendemain marin, son mari lui indiqua qu’il était sur le point de mourir et il tomba, quelques instants plus tard, dans le coma. Deux semaines plus tard, il décéda.

Il n’est pas rare qu’à l’approche de la mort, un mourant soit capable de percevoir des êtres invisibles et d’ordinaire imperceptible. D’après les témoignages recueillis, ces êtres sont, le plus souvent, bienveillants. Ils sont parfois décrits comme des anges ou des créatures de lumières. Dans quelques cas, il s’agit de proches décédés qui viennent les accueillir dans l’au-delà.

Cette histoire est donc particulièrement intéressante mais apporte peu de réponses aux questions que l’on pourrait légitimement se poser : Qui étaient ces ombres maléfiques ? Que voulaient-elles ? Pourquoi s’en prenaient-elles à son mari mourant ? Autant d’interrogations qui laissent sans voix …


Sources


Fantôme - 23 mai 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet