Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Notre société est faite de telle manière que l’on est obligé de vivre avec l’argent. Il est illégal de vivre hors du capitalisme.
(Daniel Suelo)

Événements - 27 mai

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotPour booster son audimat, il commanditait des meurtres

ClaraundBen, Pixabay, pixabay.com


Wallace Souza (12 août 1958 - 27 juillet 2010), un présentateur de télévision brésilien bien connu et homme politique, a été au centre d'un scandale retentissant qui a ébranlé la nation. Ancien membre élu de l'Assemblée législative de l'Amazonas, il a été exclu de ses fonctions en octobre 2009, anéantissant ainsi sa carrière politique. Souza était principalement célèbre pour avoir animé l'émission de nouvelles controversée Canal Livre.

En 2009, Wallace Souza a attiré l'attention des médias du monde entier lorsque la police a lancé une enquête sur des allégations selon lesquelles il aurait organisé des meurtres afin d'augmenter les audiences de son émission. Ces allégations ont choqué le Brésil et le reste du monde. Malheureusement, le scandale a pris une tournure tragique lorsque Souza est décédé après avoir été formellement inculpé de meurtre, avant même le début de son procès. Deux complices présumés ont été acquittés, mais le fils de Souza, Rafael, a été condamné à neuf ans de prison pour homicide.

Les accusations portées contre Wallace Souza étaient extrêmement graves. On l'accusait d'avoir engagé des tueurs à gages pour assassiner cinq personnes, le tout dans le but de doper les audiences de son émission. Les soupçons se sont éveillés parce qu'il était fréquemment le premier sur les lieux d'un crime, recueillant des images graphiques des victimes. Un ancien officier de police, Moacir Jorge da Costa, prétendait avoir commis l'un de ces meurtres.

Toutefois, Souza et son équipe juridique ont toujours nié son implication dans ces meurtres. Son fils, Raphael, a été arrêté et est actuellement en prison, faisant face à des accusations d'homicide, de trafic de drogue et de possession illégale d'armes à feu.

Lors d'une perquisition à la résidence de Souza, les policiers ont découvert des armes, de la munition et de l'argent liquide, alimentant davantage les soupçons pesant sur lui. En octobre 2009, il a été officiellement inculpé de meurtre, de trafic de drogue, d'intimidation de témoins, de port illégal d'armes à feu et de formation d'un gang criminel. En conséquence, il a été expulsé de l'Assemblée de l'État.

Cependant, au lieu de faire face à ces graves accusations, Wallace Souza a disparu, lançant une chasse à l'homme massive menée par 60 agents de police civils et fédéraux. Des barrages routiers ont été érigés pour l'empêcher de quitter Manaus. Finalement, le 9 octobre 2009, Souza s'est rendu à la police, clamant sans relâche son innocence.

Le frère de Souza, le vice-maire Carlos Souza, a demandé qu'il ait sa propre cellule et soit séparé des autres détenus lors de son incarcération. Vanessa Lima, l'ancienne productrice de l'émission, a également été arrêtée en décembre 2009, ce qui a alimenté encore davantage le scandale.

L'affaire Wallace Souza a secoué le Brésil et a suscité l'indignation dans le pays. Elle reste un exemple troublant des excès présumés du monde du divertissement et de la politique, rappelant que personne n'est au-dessus de la loi.


Sources


Faits divers - 7 septembre 2023 - Wakonda - CC BY 2.5 - Voir l'historique

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet