Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
L'enfance des gens est un peu comme leurs rêves, intéressante pendant quelques minutes, et puis tout simplement obscure... Elle est toujours bien plus intéressante pour celui qui la raconte que pour celui qui l'écoute.
(Alain de Botton)

Événements - 13 juin

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotUn cas de bilocation dans une église en mars 1889

mikegi, Pixabay, pixabay.com


La bilocation est un phénomène difficilement explicable, notamment étudié dans le domaine de la parapsychologie. On parle de bilocation quand une même personne est aperçue à deux endroits différents au même moment.

Il est connu que certaines personnes furent capables de se dédoubler. C’était le cas de l’évêque italien Alphonse de Liguori. En 1774, il était à Rome pour assister le pape Clément XIV sur son lit de mort alors qu’au même moment il se trouvait endormi, pendant deux jours, à Arienzo, non loin de Naples.

Il existerait deux types de bilocation : les bilocations conscientes et les bilocations inconscientes. Un cas de bilocation inconsciente s’est produite au mois de mars 1889. Une jeune femme a vu, de ses propres yeux, sa sœur juste devant elle. Seulement, cette dernière lui a affirmé qu’il était impossible qu’elle ait pu la voir à l’endroit où sa sœur l’avait aperçu.

Elle raconte :

« Au mois d'août 1889, je jouais de l'harmonium dans l'église de X..., lorsque je vis ma sœur aînée portant un rouleau sous le bras traverser l'église et se diriger vers le chœur. Lorsque je regardai de nouveau, elle avait disparu, et je pensai qu'elle n'était restée que quelques minutes et qu'elle était repartie.

Mais lorsque je lui demandai plus lard ce qu'elle cherchait dans l'église, elle en l'ut très étonnée, me disant que pendant toute l'après-midi, elle était restée dans la bibliothèque de la cure, à consulter des tables généalogiques. Je ne pourrais citer la date exacte, mais je suis certaine de l'époque.

J'avais l'habitude de jouer de l'harmonium, et, autant que mes souvenirs me permettent de l'affirmer, je me portais parfaitement et je n'avais aucun sujet d'inquiétude. J'avais dix-huit ans et une sœur plus jeune se trouvait à ce moment dans l'église. Elle était près de moi, debout sur une vieille tombe en pierre et elle vit comme moi notre sœur aînée traverser l'église avec un rouleau de papier sous le bras ; mais elle ne vit là rien d'exceptionnel et regarda autre part. Lorsqu’elle reporta ses yeux dans cette direction, notre sœur avait disparu.

Ma sœur aînée avait son apparence ordinaire et ma jeune sœur remarqua comme moi qu'elle avait son chapeau et une jaquette. Elle marchait vivement en regardant devant elle. Elle nous affirma qu'elle n'avait pas quitté de tout l'après-midi la bibliothèque du presbytère qui était à un jet de pierre de distance. »


Sources


Parapsychologie - 21 décembre 2020 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet

Aucune donnée disponible