Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
C’est le propre de l’amour véritable - laisser une personne être ce qu’elle est vraiment.
(Jim Morrison)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballHoroscope

RobotL’étonnante théorie du temps fantôme de l’allemand Heribert Illig

Devanath, Pixabay, pixabay.com


La théorie du temps fantôme prétend que près de trois siècles d'histoire mondiale ont été complètement inventés il y a plus d’un millénaire.

Bien que cette théorie du complot frise l'extrême, cette idée de l'historien allemand Heribert Illig possède des arguments étonnamment convaincants.

L'hypothèse du « temps fantôme » prétend que les années 614 à 911 après JC n'ont jamais eu lieu.

M. Illig et d'autres « Phantom Timers » (le nom donné à ses partisans) pensent que d'importantes figures historiques qui auraient existé à cette époque, comme Charlemagne (Empereur d’Occident de 800 à 814) et Alfred le Grand (Roi de Wessex, puis des Anglo-Saxons de 871 à 899), ont, soit réellement vécu mais à des époques bien différentes, soit ils étaient complètement fictives.

Cet énorme trou dans la chronologie historique était probablement dû une confusion née lorsque le Pape Grégoire XIII a remplacé le calendrier julien par le calendrier grégorien en 1582 après JC, ce qui produisit un bond de 10 jours.

D'autres universitaires croient que la rareté des archives documentant cette période est simplement une mauvaise interprétation de certains documents émanant de cette période.

Cependant, M. Illig et ses partisans ont une toute autre explication. Ils pensent que des personnes puissantes ont ajusté et modifié la chronologie mondiale en l’avançant de 300 ans.

Le pape Sylvestre II (né entre 945 et 950 à Aurillac, mort le 12 mai 1003 à Rome) et l'empereur romain germanique Otton III (né en juin ou juillet 980 dans la forêt royale de Kessel et est mort le 23 ou 24 janvier 1002) auraient été derrière cette intrigue surprenante.

L’empereur Otton III aurait voulu, par ce subterfuge, créer un mythe autour de son propre règne. Il aurait donc inventé le mythe de Charlemagne dans le but de bénéficier de sa gloire.

Bien entendu, la plupart des universitaires ne soutiennent pas cette théorie, qu’ils jugent douteuse et complotiste.

Pour preuves, ils avancent que les techniques de datation, comme la dendrochronologie et la radiométrie, soutiennent l’existence d’artefacts et de documents provenant de cette période.

Heribert Illig n’est pas le seul à réfuter la chronologie communément admise. Ainsi, l’académicien soviétique Anatoli Fomenko affirme que l’Histoire antique a été complètement inventé par les Jésuites aux XVIIème et XVIIIème siècles. Selon cette théorie, l’Histoire n’a commencé qu’au Xème siècle et Jésus a été crucifié en 1083 à Constantinople (aujourd’hui Istanbul).


Sources


Histoire - 5 janvier 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet