Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Petit coup de vent, c'est le bon Dieu qui soupire.
(Jacques Ferron)

Événements - 23 juin

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotUn haut diplomate britannique sauvé par un fantôme

MOSSOT, CC BY 3.0, commons.wikimedia.org


Frederick Temple Blackwood (1826 – 1902) était un haut diplomate britannique. Il fut gouverneur général du Canada de 1872 à 1878 et vice-roi des Indes de 1884 à 1888. Cet homme d’État réputé pour son honnêteté racontait avoir été sauvé par un fantôme.

Lord Dufferin avait l'habitude de raconter une histoire de fantômes effrayante, qui, selon lui, était absolument vraie.

Il y a près de 20 ans, il étudiait dans une maison de campagne quelque part en Irlande. Un soir, en s'habillant pour le dîner, il entendit le bruissement des roues sur le gravier et, en regardant par la fenêtre, il vit un corbillard se diriger vers la porte d'entrée. Il fut particulièrement frappé par le visage du chauffeur, un visage gras, désagréable et saturnien.

Naturellement, il supposa qu’un serviteur était mort dans la maison. Lord Dufferin en parla à son hôte. Ce dernier l’informa qu'il n'y avait pas eu de mort et que le chauffeur du corbillard était, en réalité, le fantôme qui hantait cette somptueuse demeure.

Son apparition était censée être un avertissement de danger pour l'homme qui la voyait. Quelques temps plus tard, Lord Dufferin se rendit à Paris pour l’Exposition Universelle et séjourna au Grand Hôtel.

En entrant dans l'ascenseur de l’établissement, il fut littéralement choqué en découvrant le visage de l’attendant : celui-ci était en tout point semblable à celui du chauffeur du corbillard. Se rappelant des paroles de son hôte et pressentant qu’un danger immédiat allait survenir, il préféra sortir de précipitamment de l’ascenseur.

Il eut raison d’agir ainsi. En effet, une poignée de secondes plus tard, l’ascenseur s’écrasa et la totalité des occupants furent tués sur le coup. L’avertissement du fantôme était donc bien réel.

Le plus étrange c’est que l’attendant avait été embauché par l’hôtel le matin même et, après ce drame, personne n’est venu réclamer son corps.

Cette histoire, aussi incroyable que cela puisse paraître, nous a été contée par un homme réputé pour sa droiture et qui était reconnu pour travail.

Ce témoignage a été davantage détaillé par Yves Lignon, un universitaire français et un mathématicien défenseur de la parapsychologie, dans son livre intitulé Histoire de trois faits maudits.


Sources


Fantôme - 10 janvier 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet