Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Les hommes et les femmes appartiennent à des espèces différentes et la communication entre eux est encore en bas âge.
(Bill Cosby)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballHoroscope

RobotMiracle - Du sang s’écoulait du cercueil d’un Lord en 1907

Peter H, Pixabay, pixabay.com


En juillet 1907, du sang a commencé à sortir du cercueil de Lord John Lucas, un baron anglais décédé au XVIIème siècle. Les témoins étaient stupéfaits par cet incroyable miracle

Plusieurs ouvriers qui étaient employés à la restauration de l'église historique de St. Gilles emportaient un cercueil en plomb contenant les restes de Lord John Lucas, qui avait été enterré en 1671. En déplaçant le lourd cercueil, ils l'ont en quelque sorte fracturé et ont été surpris de voir une grande quantité de liquide rouge, ayant l'apparence du sang, s'écouler de cette fissure.

Ils conclurent aussitôt que ce liquide était du sang, et cette découverte causa naturellement une grande admiration parmi eux, surtout quand ils se rendirent compte que ce cercueil avait 236 ans !

Le recteur et d'autres furent appelés pour inspecter le liquide, et eux-aussi furent également convaincus que c'était bien du sang qui sortait du cercueil. Quoi qu'il en soit, cet incident était probablement unique dans les annales de cette sépulture.

Les corps de Lord John Lucas et de Lady Anne, sa femme, reposent depuis longtemps dans le caveau sous la sacristie de l'église Saint-Gilles.

Le cercueil contenant les restes de Lord Lucas porte cette inscription en latin :

« A la mémoire du noble John Lord Lucas, baron de Shenfield, décédé le 2 juillet 1671, à l’âge de 65 ans. »

Lord Lucas fonda la dynastie qui existe encore aujourd’hui. Lord John était le frère aîné de Sir Charles Lucas, dont l'exécution après le siège de Colchester par les Cromwelliens est commémorée par un obélisque dans le parc du château local.

Cet incident rappelle de nombreuses superstitions sur le saignement des corps après la mort. En effet, certains pensent que ces saignements sont des signes à destination des vivants indiquant que le défunt a été victime d'un acte criminel. Pour d’autres, il pourrait s’agir d’un avertissement pour les vivants d’une catastrophe imminente.

Une explication possible a été fournie par le président de la Société archéologique d’Essex, et une grande autorité sur les questions scientifiques. Il a tout de suite dit que ce n'était pas du tout du sang qui était sorti du cercueil. « Si vous faites enterrer un corps dans un cercueil en plomb hermétiquement fermé, du liquide s'échappe et ne peut pas sortir ou sécher. C’est un liquide rouge, et lorsque une fissure apparaît, il s’écoule, ressemblant à du sang, mais ce n’est pas du tout du sang. »

Il continue en expliquant que les cercueils en plomb réalisés plus récemment sont moins hermétique ce qui fait que les liquides s’y échappent régulièrement.

Au Moyen-Âge, on croyait que les cadavres de personnes assassinées se mettaient à saigner lorsque l’assassin s’approchait du corps de sa victime. Cette croyance, appelée « cruentation », était particulièrement utilisée pour prouver la culpabilité d’un criminel.


Sources


Apparition mariale - 13 avril 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0 - Voir l'historique

Tags Miracle

Note moyenne : 0 (0 Vote )

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet