Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Il y a eu des peintres pour être spécifiquement et profondément des poètes, dont l'enseignement, la valeur d'exemple, sont irremplaçables pour qui écrit.
(​Yves Bonnefoy)

Événements

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotLe Roi Pelé nous a quitté

El Gráfico, Domaine public, fr.wikipedia.org


Le 29 décembre 2022 restera à jamais comme l’un des jours les plus tristes de l’histoire du football. En effet, ce jeudi, le plus grand joueur de football de l’histoire, le Roi Pelé, nous a quitté …

Edson Arentes do Nascimento, de son vrai nom, connaissait, depuis quelques temps déjà, de sérieux problèmes de santé. Il vivait entre son domicile et l’hôpital Albert-Einstein de São Paulo. Atteint d’un cancer du pancréas, le Roi s’est éteint à l’âge de 82 ans. Le monde du sport et du football en particulier perd une immense légende.

Doté d’une technique inégalable, il avait aussi un sens du but rare. Tous les joueurs qui l’ont côtoyé sur le terrain, qu’ils soient ses adversaires ou ses coéquipiers, parlent de Pelé en des termes plus qu’élogieux. Jamais aucun joueur n’aura fait autant l’unanimité que lui.

Né à Tres Coraçoes, il se passionne très tôt pour le ballon rond, son père, Dondinho, était alors footballeur amateur. Son talent va rapidement taper dans l’œil du Santos FC, club où il signe alors qu’il n’a que quinze ans. Tout va alors aller très vite pour Pelé puisque deux ans plus tard, il est convoqué pour partir à la Coupe du Monde 1958 en Suède. À seulement 17 ans, il va activement participer à la victoire des siens en marquant notamment un triplé contre l’équipe de France en demi-finale et un doublé en finale. Quatre ans plus tard, il remporte sa deuxième Coupe du Monde. En club, il enchaîne les titres avec Santos. Il est, pendant plusieurs années d’affilée, élu meilleur buteur du championnat. En 1966, il participe à sa troisième Coupe du Monde. Ce sera un échec puisqu’il sera très vite agressé puis blessé. En 1970, nouveau Mondial au Mexique. Cette fois le Roi est en pleine forme et au sommet de son art. Il régalera tout au long de la compétition jusqu’à la victoire finale.

Le 19 novembre 1969, il inscrit le 1000ème but de sa riche carrière contre le Vasco da Gama au stade du Maracaña, ce qui constitue un record inégalé et qui sera extrêmement difficile à battre pour les générations futures. Il est aussi le seul joueur de l’histoire à avoir remporté trois fois la Coupe du Monde.

Sa mort, que beaucoup craignaient, a suscité une vague d’hommages dans le monde entier. En effet, aucun footballeur, toutes générations confondues, n’a oublié qui il était. Voici quelques hommages qui lui ont été rendus :

Zinedine Zidane : « Eternel Roi Pelé »

Ronaldo (attaquant brésilien, ballon d’Or en 1997 et 2002) : « Son héritage transcende les générations. »

Michel Platini : « Je suis très, très ému. C'est ma vie. C'est mon histoire. C'est Pelé. C'est mes rêves. J'ai vu ses buts, ses exploits, et je n'ai jamais oublié sa Coupe du monde 1970. »

Didier Deschamps : « Avec la disparition de Pelé, le football perd l'une de ses plus belles légendes, si ce n'est la plus belle. Comme toutes les légendes, le Roi semblait immortel. Il a fait rêver et continuait à faire des générations et des générations d'amateurs de notre sport. Qui n'a pas rêvé, enfant, d'être Pelé ? »

Cristiano Ronaldo : « Une référence d'hier, d'aujourd'hui, de toujours. »

Par le passé, nombreuses sont les personnes qui avaient été impressionnées par Pelé qu’elles soient dans le milieu du football ou totalement étrangères à ce sport :

Franz Beckenbauer (légende du football allemand) : « C’était le joueur le plus complet que j’aie jamais vu. »

Ferenc Puskas (plus grand joueur hongrois de tout les temps) « Le plus grand footballeur du monde était Di Stéfano. Je refuse de classer Pelé comme joueur. Il est au-dessus de tout ».

Andy Warhol : « Pelé est l’un des rares à contredire ma théorie : au lieu de quinze minutes de gloire, il aura quinze siècles. »

Johan Cruyff : « Je peux être un nouveau Di Stéfano, mais je ne peux pas être un nouveau Pelé. Il est le seul à dépasser les limites de la logique. »

Leonidas da Silva (meneur de jeu brésilien) : « Quelle est la différence entre moi et Pelé ? J’étais un expert et il était un génie »

Le Roi Pelé était, est et demeurera une légende qui a marqué et continue de marquer des générations entières de footballeurs. Même si l’on ne s’intéresse pas au foot, on a forcément entendu parler de ce génie. Il a transcendé les frontières. Jamais personne ne l’oubliera car le mythe est éternel. Adieu.


Sources


Faits divers - 30 décembre 2022 - Wakonda - CC BY 2.5 - Voir l'historique

Tags Football

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet