Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Le malheur n'est jamais pur, pas plus que le bonheur. Un mot permet d'organiser une autre manière de comprendre le mystère de ceux qui s'en sont sortis : la résilience, qui désigne la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit d'adversité.
(​Boris Cyrulnik)

Événements - 16 juin

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotPourquoi dit-on que briser un miroir cause sept ans de malheur ?

sabrinabelle, Pixabay, pixabay.com


Depuis des temps immémoriaux, une croyance persiste dans l'inconscient collectif : briser un miroir porte malheur, précisément sept ans de malheur. Cette superstition bien connue a traversé les siècles et les cultures, mais d'où provient-elle ? Pour répondre à cette question, nous devons remonter à l'époque de la Rome Antique, où cette curieuse coutume semble avoir pris racine.

Les Origines de la Croyance

La croyance selon laquelle briser un miroir entraîne sept ans de malheur a des origines incertaines, mais elle est souvent attribuée aux Romains. Les Romains étaient connus pour leurs nombreuses superstitions et croyances, et celle-ci n'a pas fait exception. À cette époque, les miroirs étaient fabriqués en utilisant une fine couche d'argent sur du verre ou du métal poli. La réflexion dans un miroir était considérée comme le reflet de l'âme, et briser un miroir était donc interprété comme une atteinte à l'âme elle-même.

La Relation avec le Nombre Sept

Mais pourquoi sept ans de malheur ? Les Romains avaient une relation particulière avec le nombre sept, qu'ils considéraient comme sacré. Ils croyaient que chaque individu subissait un cycle de sept ans tout au long de sa vie, et que briser un miroir pouvait perturber ce cycle. Les sept années de malheur représentaient ainsi la durée nécessaire pour que l'âme retrouve son équilibre.

Le Miroir et la Légende de Narcisse

Une autre théorie relie cette croyance à la célèbre légende de Narcisse. Selon la mythologie romaine, Narcisse était un jeune homme d'une beauté extraordinaire, tombé amoureux de sa propre image dans l'eau. Incapable de se détacher de son reflet, il finit par se noyer dans la rivière. Cette histoire tragique pourrait avoir contribué à l'association du miroir avec la malédiction, renforçant ainsi la superstition.

Une Croyance qui Traverse les Époques

Au fil des siècles, cette croyance s'est répandue dans le monde entier. Des cultures du monde entier ont adopté cette superstition, bien que les raisons exactes puissent varier d'une région à l'autre. La symbolique du miroir en tant que reflet de l'âme et la notion de sept ans de malheur sont des thèmes récurrents dans de nombreuses cultures.

Conclusion

Ainsi, la croyance selon laquelle briser un miroir cause sept ans de malheur trouve ses origines dans la Rome Antique, où les miroirs étaient considérés comme des objets précieux liés à l'âme et à la superstition du cycle de sept ans. Bien que nous ne puissions pas prouver scientifiquement que briser un miroir entraîne effectivement une période de malheur, cette superstition continue de persister comme un exemple fascinant de la manière dont les croyances anciennes peuvent influencer notre culture et notre pensée même des siècles plus tard. Alors, la prochaine fois que vous tiendrez un miroir entre vos mains, souvenez-vous de cette histoire antique et de la puissance des croyances qui transcendent le temps.


Sources


Mythologie - 26 septembre 2023 - Wakonda - CC BY 2.5 - Voir l'historique

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet