Activité-Paranormale


Red devil Information

Publicité

Rechercher

Développement

Apportez vos talents de codeur !

Développer

Visiteurs

Citations

Random quotation
Le peureux veut bien goûter à la soupe mais craint quelle ne soit trop chaude.
(Lao She)

Événements - 23 juin

Event Calendrier

Validation

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!

Crystal ballTour de magie

RobotRussie - La petite princesse et l’ange de la mort

Daderot, Public domain, commons.wikimedia.org


Ernest-Louis de Hesse-Darmstadt (1868-1937), le dernier grand-duc de Hesse, avait eu une fille avec sa première épouse, la princesse Victoria-Mélita de Saxe-Cobourg-Gotha. L’enfant s’appelait Elizabeth.

Elle était d’une grande beauté et d’une intelligence rare. Son père avait pour elle une véritable dévotion. Elle vivait en compagnie de son oncle et sa tante, le tsar Nicolas II et la tsarine Alix de Hesse-Darmstadt. Malheureusement, celle que l’on surnommait Ella succomba à l’âge de sept ans seulement dans le pavillon de chasse de la famille impériale à Skierniewice, en Pologne.

Les circonstances de sa mort furent sujettes à controverses. Beaucoup affirmèrent qu’elle avait été empoisonnée par un plat destiné initialement à son oncle. Cette thèse, bien que plausible, fut réfutée par le médecin de la cour qui certifia que c’est la typhoïde qui l’emporta.

Une anglaise du nom de Miss Eagar avait passé plusieurs années au service de l’empereur en tant que gouvernante. Elle s’occupait des enfants de la famille. De retour dans son pays, elle publia son histoire dans un ouvrage intitulé « Six Years at the Court of Russia ». Les événements extraordinaires raconté dans ce livre furent approuvés par les membres de la famille royale en personnes.

L’ancienne gouvernante raconta que Elizabeth avait commencé à se sentir très mal un après-midi et succomba peu avant le lendemain matin. Entre neuf heures et dix heures du soir, deux des petites filles de la tsarine, qui dormaient ensemble dans une pièce attenante à celle de leur cousine furent soudainement alarmées en entendant des cris. Lorsque l'impératrice, Miss Eager et les médecins se précipitèrent sur place, ils trouvèrent les deux petites debout sur leurs lits, hurlant et tremblant de terreur.

Il fallut un certain temps avant qu’elles ne soient apaisées. Puis elles racontèrent avoir vu un homme avec une toge et d'énormes ailes dans leur chambre. Alors qu’elles étaient en train de raconter ce qui s’était passé, leurs yeux s’écarquillèrent de terreur. Elles regardaient toutes deux dans la même direction. Elles crièrent : « Regardez ! Regardez ! Il est de nouveau là. Il est parti dans la chambre d'Ella. Oh ! Pauvre Ella ! »

Ni Miss Eagar, ni la tsarine, ni encore les médecins ne pouvaient voir cette mystérieuse apparition angélique. Mais quelques instants plus tard, la princesse Ella s’assit soudainement dans son lit en pleurant : « Je vais mourir, je vais mourir ! Envoyez un télégramme à maman ».

Trois heures après, l'enfant tomba dans un état comateux, et décéda, en l'absence, bien sûr, de ses parents.

Margaretta Eagar avait exprimé sa conviction que les petites grandes duchesses avaient vu une apparition surnaturelle et que l'apparition en question était l'ange de la mort. Le tsar et la tsarine semblent avoir confirmé cet étonnant événement puisqu’ils ont approuvé le livre de leur ancienne gouvernante.

Ce genre de récits exceptionnels n’est pas unique. Beaucoup de personnes, sur leur lit de mort, reçoivent la visite d’êtres surnaturels souvent visibles que par eux-mêmes. Dans ce cas, il est tout à fait surprenant que d’autres témoins, en l’occurrence ses cousines, aient pu assister à cette scène troublante. Mais cela n’est pas forcément surprenant. En règle générale, les enfants semblent être plus sensibles aux apparitions de ce type. En effet, l’histoire nous apprend que, dans la très grande majorité des cas d’apparitions mariales, la Vierge Marie n’apparaît qu’à des enfants et rarement à des adultes.

À noter qu’après sa mort, son père décida de faire installer une énorme sculpture représentant un ange sur sa sépulture. Est-ce une coïncidence ? Probablement pas …


Sources


Apparition mariale - 9 janvier 2021 - Wakonda - CC-BY 3.0

Tags Ange

(0 Vote)

Publicité

CommentsCommentaire


Same topicsSur le même sujet